Un petit garçon revient de l'épicerie avec un chiot abandonné dans les bras

FAMILLE & ENFANTS

"Il pleurait dehors dans la rue" : on l'envoie à l'épicerie et il en revient avec un chiot dans les bras

Date October 3, 2019 11:59

Le lien qui unit un enfant et son animal de compagnie est très bénéfique pour l'un comme pour l'autre, tout particulièrement chez les plus jeunes, les aidant à se développer sainement aussi bien à un niveau émotionnel que physique. C'est pourquoi il est généralement recommandé d'avoir un animal de compagnie avec lequel votre enfant puisse grandir.

"Il pleurait dehors dans la rue" : on l'envoie à l'épicerie et il en revient avec un chiot dans les brasSoloviova Liudmyla / Shutterstock.com

Un jeune héro

Dernièrement, la toile s'est enflammée pour la vidéo d'un jeune garçon que sa mère avait envoyé à l'épicerie du coin afin d'y acheter quelques aliments. Cette dernière a eu une surprise de taille en voyant son fils revenir avec un être vivant dans les bras et, attendrie, elle a décidé de filmer la scène et de la publier sur les réseaux sociaux.

"Il pleurait dehors dans la rue" : on l'envoie à l'épicerie et il en revient avec un chiot dans les brasAlexandra Anaya / Facebook

La mère a commencé à interroger son garçon, nommé Sebas, au sujet du petit chiot qu'il tenait fermement contre lui, décidé à ne pas s'en séparer. Apparemment, il l'aurait trouvé sur le chemin du retour, blessé par un vélo et en train de couiner au sol.

Il était par terre au coin de la rue et j'ai cherché son maître mais il n'est à personne. Un vélo lui est passé sur la patte, je l'ai trouvé en train de pleurer dehors dans la rue.

"Il pleurait dehors dans la rue" : on l'envoie à l'épicerie et il en revient avec un chiot dans les brasAlexandra Anaya / Facebook

Le jeune Sebas a décidé de secourir ce petit animal en détresse et a su convaincre sa maman avec son regard implorant. Vous en doutez ? Regardez donc cette vidéo :

Le petit dernier de la famille

Comme on pouvait s'y attendre, la maman de Sebas a fini par accepter de garder le chiot, qu'il ont appelé Thor. Aujourd'hui, il vit sur le lieu de travail de la mère du garçon, car ils n'avaient pas assez de place chez eux. Sebas lui rend visite tous les jours et leurs retrouvailles quotidiennes sont pleines d'émotion et de joie.

L'histoire de Sebas et de sa mère nous prouve que lorsque nous savons faire preuve de compassion, il est toujours possible de trouver un moyen d'aider un être sans défense tel que le petit Thor. Si seulement plus de gens pouvaient suivre leur exemple !