En 2015, sa mère lui a tiré une balle dans la tête. Après 3 ans de convalescence, il est de retour chez lui

Inspiration

May 28, 2018 10:05 By Fabiosa

Le 2 janvier 2015, Morgan Slaight a tiré sur ses deux jeunes fils dans un accès de rage incontrôlée, puis a retourné l'arme contre elle, décidée à en finir de la plus atroce des manières. Cet événement s'est produit à Monfort, dans le Wisconsin, et a laissé toute une communauté sous le choc. Cependant, tout ne s'est pas déroulé comme elle l'avait prévu.

Jaxon, le plus jeune des deux enfants, alors âgé de 6 ans, est mort sur le coup, et sa mère qui, selon les témoignages, était dépendante aux méthamphétamines et avait déjà plusieurs fois attenté à sa propre vie, a succombé quelques jours plus tard aux blessures qu'elle s'était elle-même infligées. En revanche, son fils aîné de 8 ans a survécu.  

Joey, souffrant d'une blessure par balle à côté de l'œil gauche, a été transporté aux urgences de l'hôpital de l'Université du Wisconsin. Les médecins avaient peu d'espoir qu'il survive, et les neurologues de l'hôpital pensaient que des lésions cérébrales aussi graves ne lui permettraient plus de "fonctionner" normalement. Malgré tout, Joey a survécu et a commencé à se remettre peu à peu. 

Un an après la tragédie, le garçon pouvait déjà articuler des phrases, résoudre des casse-têtes, faire des jeux, courir et marcher, un degré de rétablissement qui a ému toute sa famille et tous ceux qui le soutenaient. En février 2016, il est parti vivre au Centre de Convalescence pour Enfants de Bethany, dans l'Oklahoma, afin de pouvoir se rapprocher de sa famille le temps qu'il se remette. 

Aujourd'hui, plus de 3 ans après le jour fatidique, il a quitté le centre médical où il recevait son traitement et dans lequel il avait vécu 38 mois et 29 jours. Sa tante et tutrice, Andra Muñoz, a écrit sur le compte Facebook de l'enfant une publication dans laquelle elle raconte son difficile parcours pour recouvrer la santé. 

"Cet enfant s'est battu de toutes ses forces, et avec ténacité, pour se rétablir."

En même temps, sa tante a également créé une page GoFundMe pour l'aider à financer l'équipement et les appareils dont il a besoin maintenant qu'il n'est plus au centre de convalescence cérébrale à plein temps. 

Après beaucoup de prières et de miracles, Joey est aujourd'hui une véritable bénédiction ambulante pour tous ceux d'entre nous qui le connaissent. Il s'est battu jour après jour pour guérir et nous sommes extrêmement reconnaissants envers tous ceux qui nous ont soutenus tout au long de ce chemin. 

À sa sortie du centre, Muñoz a immortalisé le moment où Joey disait au revoir aux employés du centre de convalescence, qui étaient devenus comme une sorte de famille pour lui. D'après sa tante, Joey a souri et a simplement dit : "Je rentre à la maison, enfin". 

La famille remercie chaleureusement ses followers sur Facebook pour le soutien qu'ils ont témoigné, ainsi que les médecins du centre de convalescence qui ne se sont jamais avoué vaincus et ont choisi de sauver la vie de ce petit garçon. Tout le monde espère qu'il pourra continuer de se rétablir et dépasser cet épisode tragique.

Source: Joey Strong / Facebook