Connaissez-vous le sarcome ? Ce dangereux type de cancer presque invisible

C'est un fait, tous les types de cancer sont potentiellement mortels, et les plus dangereux sont souvent les plus rares. Le sarcome, qui se développe dans les tissus conjonctifs soutenant d'autres organes importants, fait justement partie de cette liste. 

En outre, la dangerosité du sarcome tient précisément au fait qu'il peut être confondu avec d'autres types de cancer. Nous allons donc vous présenter en détail les caractéristiques spécifiques de cette maladie, ainsi que ses symptômes les plus courants. 

 

Qu'est-ce que le sarcome ?

Les tissus mous comptent parmi les endroits préférés de ce type de tumeurs. Ils incluent la graisse, les muscles et les tissus fibreux ou synoviaux, le sang et les vaisseaux lymphatiques, ainsi que les nerfs périphériques. 

En général, le sarcome apparaît au niveau des bras, des jambes et de l'abdomen, et le moyen le plus courant de le soigner est l'ablation. Toutefois, la chimiothérapie et la radiothérapie peuvent également être des options selon le stade d'évolution et la taille de la tumeur. 

 

Ostéosarcome le plus fréquent, le sarcome d'Ewing constitue le second groupe ou type de ce cancer le plus commun. De nombreux enfants touchés par ce type de sarcome en raison de la croissance de leurs os. 

Aux États-Unis, on diagnostique chaque année environ 3000 cas de sarcomes d'Ewing, ce qui en fait l'un des pays comptant le plus grand nombre de patients oncologiques souffrant de ce type de cancer. 

Quels sont les facteurs de risque ?

Bien que ni les médecins ni les chercheurs n'aient réussi à déterminer les causes exactes du sarcome, on est statistiquement parvenu à identifier plusieurs facteurs pouvant accroître le risque de développer cette maladie. Parmi eux, on peut citer :

  • Des causes héréditaires : les conditions génétiques qui permettent l'apparition du sarcome ont été transmises par les générations précédentes.
  • L'ostéite déformante ou maladie osseuse de Paget : une maladie qui affecte les os en les rendant fragiles et en les déformant. 
  • Des maladies génétiques telles que la neurofibromatose, le rétinoblastome, le syndrome de Gardner, ou le syndrome de Li-Fraumeni,
  • L'exposition à des radiations.

 

L'unique type de sarcome dont les causes ont été clairement définies est le Kaposi, causé par le virus de l'herpès de type 8 (HHV-8). Bien que de nombreux patients soient affectés par ce type d'herpès, le système immunitaire d'une personne en bonne santé arrive à le combattre sans difficulté.

Quels sont les symptômes ?

Hélas, les symptômes du sarcome ne sont pas très visibles, ce qui peut retarder considérablement son diagnostic. Certains indicateurs peuvent être :

  • Une grosseur ou un gonflement notable et douloureux.
  • Une douleur due à la tumeur au niveau des muscles et des articulations.
  • Une claudication, si la tumeur se trouve dans une jambe.

Il est extrêmement important de consulter un médecin dès que vous remarquez l'un de ces symptômes. Les chances de survivre à un sarcome se situent entre 56% et 90%, en fonction du stade de développement de la maladie au moment de sa découverte. Un cancer métastasé (qui s'est propagé à d'autres parties du corps) est également beaucoup plus difficile à soigner. 

Les sarcomes sont très agressifs, ce qui signifie qu'ils se développent et peuvent s'étendre très rapidement à d'autres organes. 

Il est donc conseillé d'effectuer des consultations régulières pour vérifier votre état de santé général et écarter tout soupçon. En effet, la plupart des patients touchés par ce type de cancer ont survécu grâce à un dépistage précoce. 

Source : webmd, medicalnewstoday, mayoclinic


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.