Douleur rayonnante : des symptômes que l'on confond avec ceux d'autres maladies et qui pe

Douleur rayonnante : des symptômes que l'on confond avec ceux d'autres maladies et qui peuvent mettre votre vie en danger

Santé et bien-être

May 30, 2018 11:44 By Fabiosa

La douleur rayonnante ou reportée est une gêne très sérieuse touchant des parties du corps qui peuvent sembler complètement étrangères à l'organe affecté par un processus pathologique. Par exemple, une inflammation de la cavité abdominale peut causer une douleur persistante au niveau de l'épaule, et un problème cardiaque peut se manifester par des picotements dans le bras gauche. Il arrive donc très souvent que nous ne voyions pas le lien entre ces inconforts et la maladie sous-jacente. 

La nature de la douleur rayonnante

Il existe de nombreuses théories tentant d'expliquer ce phénomène, mais l'une des hypothèses les plus répandues affirme que la douleur rayonnante provient de l'accumulation d'influx nerveux dans les ganglions neuronaux de la moelle épinière, influx qui sera ensuite envoyé vers le cerveau. 

Il ne faut pas ignorer ce type de douleurs, en particulier si vous n'avez aucune raison objective de ressentir une gêne dans cette région du corps. On signale ainsi, dans l'histoire de la médecine, un cas où une douleur aiguë au talon était en fait le symptôme d'une crise cardiaque. 

Les cas les plus courants de douleur rayonnante

Certaines maladies peuvent demeurer cachées pendant très longtemps et ne se manifester que par des douleurs rayonnantes symptomatiques. Nous vous conseillons de faire très attention à ces signaux envoyés par votre corps et de ne pas remettre à demain une visite chez le médecin en cas d'inconfort soudain dans l'une des parties du corps décrites ci-dessous.

1. La poitrine et/ou la main gauche

Une douleur dans le membre supérieur gauche indique un problème de fonctionnement cardiaque. Les impulsions pathologiques des chambres du cœur sont reçues par la moelle épinière, qui peut ensuite les retransmettre aux segments adjacents. Une douleur dans la région de la main gauche est particulièrement alarmante. 

BonNontawat / Depositphotos.com

2. La mâchoire inférieure

Des douleurs du côté gauche de la mâchoire inférieure peuvent indiquer des changements anormaux au niveau du cœur, tels que des bouleversements dans l'approvisionnement en sang.

3. Le cou et les épaules

Une douleur d'intensité variable au niveau de la colonne cervicale et de la ceinture scapulaire peut être le signe de problèmes liés à l'appareil respiratoire. En règle générale, c'est un indicateur de maladies pulmonaires ou bronchiques qui nécessitent une consultation chez un pneumologue. 

4. Le cou, les épaules et la fosse iliaque droite

Si la douleur dans le cou et les épaules est accompagnée par une gêne dans la zone abdominale et les muscles obliques du côté droit, il est conseillé de faire examiner son foie et sa vésicule biliaire.

diego_cervo / Depositphotos.com

5. La région ombilicale

Une douleur à cet endroit signale des problèmes dans le fonctionnement de l'intestin grêle. Il peut s'agir d'une inflammation mineure comme d'une lésion plus grave exigeant un traitement immédiat, comme un cancer.

6. La région du pelvis et les membres inférieurs

Des douleurs au niveau du bassin accompagnées de sensations désagréables dans les jambes sont généralement les symptômes d'un dysfonctionnement des reins, d'un mouvement des calculs urétéraux, ou de processus pathologiques dans le sacrum de la colonne vertébrale. Si la douleur s'étend à la partie inférieure de l'abdomen, cela peut également être le signe d'une maladie de la vessie. 

7. Douleurs au dos

En plus des problèmes liés au système urinaire, les douleurs de dos indiquent souvent une cystite ou un cancer du côlon. Dans ce cas, il est important de localiser précisément l'endroit où se manifeste la douleur.

Région supérieure : le problème peut signaler une maladie de l'estomac ou du pancréas.

Région médiane : la douleur indique des maladies intestinales.

Région inférieure : vérifiez l'état de vos reins et de vos organes pelviens (utérus, ovaires, rectum, prostate, et conduits spermatiques). 

Syda_Productions / Depositphotos.com

Pour conclure, on peut dire que chaque douleur ressentie par notre organisme est susceptible d'être un signe d'une éventuelle pathologie. Toutefois, n'oubliez jamais que seul un spécialiste expérimenté peut être à même de réaliser un diagnostic approprié.

Source : physio-pedia

 


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.