7 maladies potentiellement mortelles que les humains peuvent transmettre à leurs animaux domestiques

Santé et bien-être

June 13, 2018 15:02 By Fabiosa

Lorsque vous ne vous sentez pas bien, rien n'est plus réconfortant que le fait de se blottir contre votre chat ou votre chien. Mais si vous avez la grippe, votre animal ne court-il pas également le risque de tomber malade ? 

YAKOBCHUK VIACHESLAV / Shutterstock.com

Malheureusement, la réponse est oui. La capacité des humains à transmettre des maladies aux animaux est appelée "zoonose inversée" et peut s'avérer fatale. 

Les propriétaires d'animaux partagent leur maison, leur routine d'entraînement, et parfois même leurs repas avec leurs compagnons à quatre pattes. Et ils partagent également de plus en plus les mêmes maladies : les chiens et les chats souffrent d'obésité, de diabète, de maladies cardiaques, de cancer et d'asthme, tout comme nous. 

Les zoonoses inversées sont rares, mais elles se produisent. Une évaluation récente a trouvé 56 articles de différents pays du monde signalant la transmission de la maladie par les humains. Les types de maladies concernées sont variés, avec 38% causées par des bactéries, 29% virales, 21% parasitaires, et 13% d'origine fongique ou provenant d'agents pathogènes divers. Cette étude prenait en compte à la fois les animaux sauvages, les animaux de ferme et les animaux domestiques. 

Dès lors, quel type de maladie doit-on surveiller pour pouvoir protéger les animaux des microbes de leurs maîtres ?

1. La teigne

La teigne, ou dermatophytose, est une infection de la peau qui affecte aussi bien les humains que les animaux. Malgré son nom, la teigne est causée par un champignon, et non par un parasite ou un ver. Elle cause chez les humains des zones circulaires de rougeur pouvant provoquer des démangeaisons. Chez les chiens et les chats, elle peut entraîner des points circulaires de calvitie, bien qu'elle se produise parfois sous une forme plus généralisée, sans signes visibles. 

La teigne se transmet par contact direct avec un organisme infecté (humain ou animal), et par l'intermédiaire d'objets contaminés comme les brosses, les vêtements ou les serviettes. La teigne réagit généralement favorablement au traitement chez les humains et les animaux, mais elle peut laisser des cicatrices, en particulier sur le cuir chevelu humain, c'est pourquoi elle doit être prise au sérieux. 

Si vous remarquez sur vous des lésions cutanées suspectes, évitez de vous approcher de votre animal jusqu'à ce que votre médecin écarte la possibilité de la teigne. Si votre animal, chat ou chien, présente des signes de maladie de la peau, évitez son contact jusqu'à ce que son vétérinaire élimine également cette éventualité. 

La teigne est sans doute la maladie infectieuse entre humains et animaux la plus répandue. 

2. L'influenza

Depuis l'apparition d'un cas de contagion entre un humain et son chat en 2009, on a identifié chez les chats, les chiens, et même les furets, une infection pandémique H1N1 qui semble provenir des humains. 

Photographee.eu / Shutterstock.com

Les signes de la maladie sont semblables à ceux observés chez les humains : troubles respiratoires, perte d'appétit, et en de rares occasions, la mort. Les études sérologiques ont indiqué que l'exposition et la réaction au virus de la grippe humaine étaient beaucoup plus courantes chez les animaux que ce que l'on pensait jusqu'alors. 

Pour plus de sûreté, si vous présentez des signes pouvant s'apparenter à ceux de la grippe, restez à distance des animaux de la famille. 

3. Les oreillons

La parotidite, ou oreillons, est une maladie virale (causée par un paramyxovirus) qui entraîne de la fièvre et des maux de tête chez les humains, généralement suivis d'un gonflement douloureux et caractéristique des glandes salivaires parotides situées dans le cou, et pouvant également occasionner de graves complications. 

mamaza / Shutterstock.com

Grâce aux vaccins ROR, cette maladie devient aujourd'hui de plus en plus rare. Il s'agit d'une maladie à déclaration obligatoire, ce qui signifie que les autorités surveillent de près son occurrence. Bien qu'elle soit principalement une maladie infantile, elle peut également toucher les adultes, et plus rarement, les chiens, qui développeront des symptômes identiques à ceux des humains. Si quelqu'un chez vous souffre des oreillons, assurez-vous de maintenir cette personne éloignée du chien de la famille. 

4. La salmonelle 

La plupart des cas de salmonelle sont liés à une intoxication alimentaire, mais les êtres humains peuvent également contracter cette infection bactérienne par le contact avec des animaux infectés. De même, les gens porteurs peuvent la transmettre aux animaux. 

PR Image Factory / Shutterstock.com

Les signes de l'infection sont similaires chez les deux espèces : nausées, vomissements, diarrhées, fièvre, maux de tête et coliques abdominales. Les chiens et les chats sont plus résistants à la salmonelle que les humains, mais c'est un risque qu'il ne faut pas ignorer : si une personne dans la maison est touchée par la salmonelle, il faut prendre des mesures d'hygiène strictes afin d'éviter que vos animaux soient exposés aux bactéries gastro-intestinales humaines. 

5. La giardiase

L'infection par le Giardia Intestinalis, ou giardiase, se transmet à travers l'eau potable, y compris l'eau douce que l'on trouve dans les puits, les lacs, et les ruisseaux. Elle peut contaminer les chiens, les chats et les humains, et peut se propager des uns aux autres. 

Orawan Pattarawimonchai / Shutterstock.com

Le signe principal est la diarrhée, c'est pourquoi si vous êtes infecté, surveillez particulièrement l'hygiène entre vous et votre animal. 

6. SARM

Le SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline) est causé par des bactéries qui ont développé une résistance à une large variété d'antibiotiques. Le SARM est généralement à l'origine d'infections de la peau, mais la pneumonie, les infections du site opératoire, la septicémie et d'autres encore peuvent également être contractées par les humains. 

Le SARM peut être transmis dans les deux sens par les humains et les chiens. Si un SARM a été diagnostiqué chez une personne avec qui vous vivez, vous devez prendre soin de ne pas exposer votre chien à l'infection, faute de quoi il pourrait devenir à son tour porteur de la bactérie. 

La forme la plus courante de la maladie chez un animal est celle d'une culture bactérienne sur une blessure non cicatrisée. Le vétérinaire vous donnera alors des conseils concernant la marche à suivre.  

7. La tuberculose

La tuberculose est une maladie infectieuse chronique, principalement respiratoire, causée par un groupe de bactéries à l'intérieur du complexe Mycobacterium tuberculosis.

Elle peut affecter quasiment tous les mammifères à sang chaud, y compris le bétail, les animaux sauvages, les animaux domestiques, et les humains. Les symptômes chez les animaux de maison incluent la toux et/ou la perte de poids, ainsi que des excroissances, abcès ou blessures par morsure non cicatrisées. 

Les chiens et les chats peuvent être infectés de plusieurs manières, y compris par voie orale (en buvant le lait non pasteurisé d'une vache infectée ou en mangeant des charognes d'animaux infectés), ou par inhalation (par exemple en cas de proximité avec des animaux de ferme infectés, des animaux sauvages, ou d'autres bêtes et personnes contaminées). Les animaux domestiques peuvent également contracter la maladie après avoir été mordus par un animal malade, ou à cause d'une blessure infectée par les bactéries présentes dans l'environnement.

Dans tous les cas, la prévention est toujours préférable. Consultez régulièrement le médecin comme le vétérinaire, et surveillez de près l'hygiène de vos animaux domestiques et de la famille. Prenez bien soin de vos amis à quatre pattes ! 

Source : scientificamerican, telegraph

 


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.