Un garde civil dévoile les sentiments des secouristes aprè

Un garde civil dévoile les sentiments des secouristes après 10 jours passés à essayer de retrouver le petit Julen

Nouvelles

January 28, 2019 10:35 By Fabiosa

Les services de secours se sont attelés pendant 13 jours à tenter de sortir le petit garçon espagnol d'un puit de 25 centimètres de large et de près de 100 mètres de profondeur. 

Depuis sa disparition le 13 janvier, l'Espagne ainsi que le reste du monde avaient les yeux rivés sur l'équipe de secours attellée au sauvetage de Julen Roselto. Un impressionnant déploiement de stratégies et appareils complexes a été nécessaire afin de creuser le plus rapidement possible un puit parralèle à celui où est tombé l'enfant et pouvoir l'y rejoindre. 

Habituellement, ce type de forage prendrait des mois à s'organiser et se réaliser, mais l'équipe de Totalán dans la juridiction de Málaga a pu achever la tâche en moins de 2 semaines. Ainsi, un officier de la garde civile espagnole est a été propulsé au devant de la situation en décidant de partager avec le monde ses sentiments durant cette importante mission. 

Bien qu'il ait choisi d'envoyer sa missive de manière anonyme, cela n'enlève rien à son courage et à la sincérité de ses paroles, lesquelles ont d'ailleurs rappelé à beaucoup l'histoire similaire d'un couple resté coincé dans une grotte. Voici quelques-uns des passages les plus émouvants de sa lettre : 

En tant que garde civil et en tant que personne, je dois que cela m'a fendu le coeur d'avoir dû faire face aux premiers instants de désespoir de la famille, mais je me suis également senti bouleversé en écoutant les informations à la radio ainsi que l'avis de mobilisation GEAS coordiné par la Centrale. 

Plus loin dans le texte, l'officier anonyme confie qu'il n'avait encore jamais assisté à une manoeuvre policère et mécanique d'une telle qualité. 

Cela ne fait pas très longtemps que je suis dans le métier, mais c'est suffisant pour se sentir tout petit face à un tel déploiement d'unités d'élite de la Garde Civile. De les voir travailler et s'organiser avec l'aide de pompiers, physiciens, ingénieurs, etc, est un incroyable exemple de professionnalisme. 

À LIRE AUSSI : Un chasseur tue par accident un cycliste ! Les Internautes révoltés demandent à Macron d'arrêter la saison

Il a de plus commenté : 

C'est une expérience incroyable de nous voir unis à trouver une solution ensemble et fabriquer de nouvelles "inventions" afin de pouvoir retrouver Jules dans les conditions les plus sûres possibles.

Bien que nous connaissons désormais le étragique pilogue de cette triste histoire, les membres de l'équipe de secours n'avaient pas une seconde perdu espoir : 

Je n'oublierai pas les paroles d'un camarade après 3 jours sans repos de creusage du puit : "Nous n'arrêterons pas avant de l'avoir retrouvé, c'est une évidence."

À LIRE AUSSI : Une fillette de 2 mois est éjectée de sa voiture lors d'un accident. Les accessoires du siège auto en cause !

D'après le garde civil, aucun d'entre eux ne s'était préoccupé de la fatigue physique ou de la douleur engendrées par leur rude travail, leur seul désir était de parvenir à sauver le garçon : 

Nous sommes attelés à cet intense travail depuis plus d'une semaine et, impossible de le nier, notre corps s'épuise mais notre volontée demeure intacte. Je vous le garantis, l'Espagne peut nous faire confiance. 

Les paroles de ce garde civil en ont ému plus d'un sur les réseaux sociaux. Même s'ils n'ont pu sauver le petit Julen, ces hommes sont de véritables héros.

À LIRE AUSSI : Une fillette de 3 ans tuée par une tablette dans un accident de voiture. Chers parents, méfiez-vous !