Elle a négligé les piqûres de tiques dont elle avait été victime : elle est décédée moins d'un mois plus tard

Tamela Wilson avait travaillé plus d'une décennie dans un parc national d'état. Pendant toutes ces années, elle avait appris beaucoup de choses sur les insectes dangereux et leurs moyens d'attaque. Cependant, rien de tout cela ne l'avait préparée aux terribles piqûres qui lui ont coûté la vie. 

Aksenova Natalya / Shutterstock.com

Cette femme de 58 ans travaillait dans le parc Meramec dans le Missouri, aux États-Unis. En mai 2017, Wilson s'est rendu compte qu'elle avait deux petites tiques accrochées à la peau, ce qui n'a rien d'extraordinaire lorsque l'on travaille dans un parc national. En revanche, elle était loin de se douter qu'une terrible maladie allait la clouer au lit à peine quelques jours plus tard.  

YAKOBCHUK VIACHESLAV / Shutterstock.com

Les médecins n'ont pas compris de quoi il s'agissait, et la santé de Wislon a empiré chaque jour. Les analyses ont finalement déterminé qu'elle avait contracté le rare virus de Bourbon, qui venait d'être découvert en 2014. C'est un virus incurable qui cause une grave éruption cutanée ainsi que de nombreuses autres pathologies.

Elle est morte à peine 3 semaines après son hospitalisation. Les proches de cette femme courageuse ont commencé à travailler sur les moyens de sensibiliser les gens à cette maladie, une tâche qui les a aidés à surmonter la tragique disparition de leur parente bien-aimée. 

Jarabogu / Shutterstock.com

Cette histoire nous enseigne une leçon capitale : il est important d'essayer d'utiliser des répulsifs contre les tiques et les insectes inconnus lorsque l'on pratique des activités de plein air. Le même conseil s'applique aux animaux domestiques.

Source : The Western Journal

À LIRE AUSSI: Alerte de propagation de tiques ! Comment éviter les piqûres de tiques lors de la saison chaude


Cet article n’est fourni qu’à titre informatif. Certains produits et objets mentionnés dans cet article peuvent provoquer une réaction allergique et nuire à votre santé. Avant de les utiliser, consultez un technicien/spécialiste certifié. Le comité de rédaction ne sera tenu responsable d’aucun préjudice ou d’aucune autre conséquence pouvant résulter de l’utilisation des méthodes, produits ou objets décrits dans cet article.