Ignorant qu'elle est filmée, une femme se frappe elle-même pour faire accuser son mari de violence domestique

Nouvelles

December 27, 2018 12:13 By Fabiosa

Une vidéo, dans laquelle une femme simule une agression en se frappant elle-même pour faire accuser son mari, est devenue virale sur les réseaux sociaux et a une fois de plus ravivé le débat sur la violence domestique. 

Le phénomène de la violence domestique est un problème profond qui touche de nombreux pays du monde. Malheureusement, une grande partie des pays d'Amérique du sud figurent en tête des statistiques des femmes victimes de violences conjugales. Par exemple, on signale au Guatemala environ 120 cas d'agressions de femmes sur un million, contre à peine cinq sur un million dans des pays comme Chypre ou l'Irlande. 

Ignorant qu'elle est filmée, une femme se frappe elle-même pour faire accuser son mari de violence domestiqueTiko Aramyan / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Personne ne devrait être victime de violence domestique. Apprenez les différents signes d'abus afin de l'empêcher

Il existe néanmoins une tendance quasiment pire que ce phénomène, et qui affecte chaque année un grand nombre de ménages : les fausses dénonciations d'agression faites par des femmes sans scrupules qui utilisent ce stratagème pour profiter juridiquement ou financièrement de leur conjoint. 

Maintenant les cas véritables et les cas comme celui-ci sont remis en question.

Une honte. Elle dénonce une fausse agression pour cacher le fait qu'elle trompe son petit ami à Malaga.

Ce type de délit ne fait rien d'autre que décrédibiliser une juste cause, la lutte contre la violence domestique, et priver de recours les femmes qui en ont réellement besoin.

Une histoire similaire s'est d'ailleurs produite à Sydney, en Australie. Elle est devenue virale après avoir été relayée par de nombreux médias internationaux et réseaux sociaux, et n'a pas grand-chose à voir avec la triste réalité de certains pays d'Amérique latine.

Qui est la victime dans cette affaire ?

Faisal Khan est un citoyen australien qui avait rencontré Asmae, une jeune Marocaine, par l'intermédiaire d'un site de rencontres réservé aux Musulmans. Ils sont rapidement tombés amoureux l'un de l'autre, et se sont mariés peu de temps après leur rencontre. 

Toutefois, huit mois après le mariage, Faisal a commencé à soupçonner Asmae de ne l'avoir épousé que pour obtenir la nationalité australienne. Il a donc décidé d'avoir recours à un avocat et de se préparer à entamer une procédure de divorce.

À LIRE AUSSI: La violence domestique concerne tout le monde, même dans notre société. Voyez les horribles effets qu'elle engendre

Ignorant qu'elle est filmée, une femme se frappe elle-même pour faire accuser son mari de violence domestiqueBelenos / Shutterstock.com

Une nuit, en rentrant chez lui, l'Australien a trouvé son appartement complètement saccagé et jonché d'objets détruits. Hors d'elle, son épouse lui a hurlé : 

Tu te crois plus intelligent que moi ? Je sais que tu es en contact avec un avocat.

Un peu plus tard, elle est sortie de l'appartement pour entrer dans l'ascenseur et s'infliger elle-même de violents coups au visage afin de faire accuser son mari de violence domestique. Elle ignorait en revanche que les caméras de l'ascenseur avaient filmé la totalité de cette "agression". 

Immédiatement après qu'elle a porté plainte, Faisal Khan a été arrêté, mais les charges ont été abandonnées lorsque les enregistrements réalisés dans l'ascenseur ont été rendus publics. Asmae fait aujourd'hui l'objet d'une enquête pour avoir simulé un crime. 

Comment détecter les véritables cas de violence conjugale ? 

Voici 3 signaux auxquels il faut être attentif pour repérer un cas réel de maltraitance : 

  • La femme n'exprime jamais ses besoins, elle satisfait uniquement ceux de son partenaire.
  • Elle semble soumise lorsqu'elle se trouve avec son partenaire.
  • Elle donne toujours une excuse différente pour expliquer une ecchymose ou des blessures régulières. 

En conclusion, rien ne justifie la violence domestique, mais rien non plus n'excuse les femmes qui profitent de ce problème pour tirer avantage de leurs maris. 

À LIRE AUSSI: Les 3 principaux types de violence domestique : veillez à vous protéger et à protéger vos proches


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.