“Octomom” : la vie de la femme qui a fait sensation il y a une décennie en donnant le

INSPIRATION

“Octomom” : la vie de la femme qui a fait sensation il y a une décennie en donnant le jour à des octuplés

Date May 10, 2018 15:32

Il y a 10 ans, des problèmes de fertilité ont poussé l'Américaine Nadya Suleman à avoir recours à une technique de fécondation in vitro. Cette femme a d'ailleurs eu la chance de réaliser son rêve de grossesse à la puissance huit ! Cet événement s'est produit en 2009, et Suleman est devenue la deuxième femme aux États-Unis à enfanter des octuplés.  

Mais ce n'est pas tout : Nadya était déjà la mère de 6 autres enfants et elle est ainsi devenue la mère de 14 rejetons. Parmi les octuplés se trouvent six garçons et deux filles : Nariyah, Maliyah, Noah, Isaiah, Jeremiah, Josiah, Jonah et Makai, et les médias ont rapidement donné à la maman le surnom de "Octomom" (jeu de mots avec "octopus" qui signifie "pieuvre" et "mom", "maman").

Bien que cette naissance ait été une bénédiction pour Nadya et un grand succès pour les traitements de fertilité, les critiques ont fusé. Beaucoup de gens ont accusé la jeune mère d'être irresponsable, iconsciente, et de profiter des dons qu'elle avait reçus. 

Nadya Suleman est devenue en peu de temps une célébrité et elle est tombée dans les pièges des addictions, des opérations de chirurgie plastique abusives, et même dans la pornographie.

J'ai touché 8000 dollars pour avoir vendu mon âme. Je regrette totalement, mais à cette époque nos biens avaient été saisis, nous étions sans abri et cela nous a permis de déménager et de payer un loyer. Je regrette cela plus que tout, mais j'ai beaucoup appris. Je me suis rendue compte que ce n'était pas vraiment moi.   

Nadya est allée jusqu'à avouer lors d'interviews qu'elle regrettait vraiment sa maternité et c'est à cette époque qu'elle a été cataloguée comme mauvaise mère. C'est là qu'elle a touché le fond et s'est retrouvée obligée d'intégrer un centre de désintoxication afin de reprendre le cours de sa vie. 

Ajourd'hui, "Octomom" est une autre femme. Elle a quitté Los Angeles pour s'installer dans sa ville natale, Orange County, en Californie, où elle a recommencé à zéro. Suleman confie que c'est l'une de ses filles qui l'a poussée à changer de vie, car à 10 ans, elle commençait à imiter tout ce que faisait sa mère et cette dernière a donc agi afin que son histoire ne se répète pas. 

Elle exerce aujourd'hui en tant qu'ergothérapeute et assiste des familles en crise. Nadya confie qu'elle apprécie sa vie actuelle, elle aime se lever à 5 heures du matin pour cuisiner pour ses enfants et passer du temps avec eux, surtout avec Aiden, 11 ans, atteint d'une incapacité, et avec Calyssa, qui est autiste. 

Elle et ses 14 enfants mènent une vie saine, toute la famille est végane et Nadya assure qu'elle passe chaque jour 2 heures dans la cuisine. Elle n'est manifestement pas seule et peut compter sur les nounous qui l'aident avec les enfants, et sur son père qui leur a offert une maison abritant confortablement toute la famille. 

La vidéo suivante (en anglais) lève un peu plus le voile sur la vie de cette incroyable maman, qui est revenue de l'enfer pour reprendre le contrôle de sa vie et veiller sur ses enfants. 

Il ne fait aucun doute qu'élever 14 enfants n'est pas exactement une tâche facile !

Mais il est rassurant de savoir qu'après toutes ces épreuves, Natalie (son nom de naissance) Suleman est parvenue à surmonter ses problèmes pour rester aux côtés de ses enfants. 

Source : cribeo