Un chien réprimandé trop violemment ressent de la tristesse mais ne comprend pas nécessairement son erreur

Animaux

July 17, 2018 16:52 By Fabiosa

Ceux qui ont un chien à la maison sauront reconnaître un visage fautif quand ces derniers font quelque chose : un regard triste, la tête ou les oreilles baissées, le dos courbé et la queue entre les jambes. En combinant toutes ces caractéristiques, il semblerait que nous faisons face à un chien coupable.

PorporLing / Shutterstock.com

Bien que de nombreux maîtres de chiens pensent que leur chien éprouve des remords pour avoir fait caca dans le salon ou pour avoir déchirer le sac poubelle dans la cuisine, les psychologues du comportement animal pensent que c'est plus un acte de soumission qu'une admission de culpabilité.

Dans un article récent paru dans le magazine Psychology Today, le biologiste Nathan H. Lents a décrit quelque chose appelé "l'inclinaison d'excuse", qui est très similaire à ce que font nos chiens. C'est quelque choses qu'ils ont appris des jeunes louveteaux dans leurs premières phases d'intégration sociale.

Susan Schmitz / Shutterstock.com

Quand un louveteau mord trop fort un autre membre de la meute en jouant, il se sentira temporairement rejeté par le reste du groupe. Avec pour objectif de regagner la bonne volonté de la meute, le louveteau apprend à approcher les autres avec une "inclinaison d'excuse".

“Les chiens ont hérité de ce comportement et l'utiliseront après avoir commis toute sorte "d'offense" qui a pour résultat une punition", écrit M. Lents. “En tant qu'animaux sociaux, ils rêvent d'une intégration harmonieuse au sein du groupe, et l'abandon ou l'isolation sont très durs à accepter pour eux.”

NatalieJean / Shutterstock.com

Quand nos chiens montrent ce comportement, ils réagissent en fait à notre ton, à notre langage corporel et à notre énergie. D'après cette étude, ils feront ça peu importe s'ils ont désobéi ou non. Cela montre qu'ils comprennent qu'ils sont réprimandés et punis, mais qu'ils ne reconnaissent pas forcément ce qu'ils ont fait pour mériter cette punition. Pour faire simple, ce n'est pas un geste de culpabilité.

Réfléchissez-y à deux fois avant de réprimander votre chien et n'agissez pas de manière impulsive. Réprimandez-les lorsque vous êtes calme, car "l'inclinaison d'excuse" est leur façon de dire : "J'ai le cœur brisé quand tu es en colère contre moi. Pouvons-nous à nouveau être amis ?"

Partagez ces informations avec vos amis.