Cette femme se nourrit uniquement avec ce que son potager produit et elle n'a pas besoin d'argent

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Cette femme se nourrit uniquement avec ce que son potager produit et elle n'a pas besoin d'argent

Date September 27, 2017 10:28

De nombreuses personnes, à un moment donné de leur vie, arrêtent de penser à leur rôle sur Terre, à l'impact de leurs actions sur notre planète et à se demander si elles font les bonnes choses ou non.

Ce fut le cas de Jo Nemeth, une Australienne qui a commencé à repenser son style de vie et ses choix de vie il y a quelques années. Depuis un an, elle a réussi à vivre à sa façon et à ne plus dépenser d'argent.

La véritable question est la suivante : comment a-t-elle réussi ? Eh bien ça n'a pas été une tâche aisée. Elle a apporté des changements radicaux à sa vie tant en termes de consommation, d'attentes et de sa façon de voir le monde. Elle a quitté son emploi et a décidé de vivre avec ce qu'elle pouvait produire de ses propres mains, dans son potager.

Elle a trouvé un endroit où vivre, dans le jardin d'un ami à Koonorigan, en Australie, où elle campe et ne paye aucun loyer. Elle a construit sa maison à partir de matériaux recyclés, elle obtient son électricité grâce à des panneaux solaires et elle a tout ce dont elle a besoin dans cette bande de terre. Elle n'est pas peu fière d'avoir atteint une telle qualité de vie, de passer ses journées à cultiver sa propre nourriture, à cuisiner, à lire et à être accompagnée des personnes qu'elle aime. Elle disait avoir peur de ne pas avoir une quantité suffisante de nourriture pour survivre, mais elle a ensuite compris qu'une personne n'avait pas besoin de grand-chose pour vivre sa vie.

Elle peut passer plus de temps en ville, avec des personnes, et quand elle a besoin d'autre chose que de la nourriture, elle échange des services ou de vieilles affaires.

Est-elle sûre d'avoir choisi la bonne voie ?

Bien sûr que non ! Mais qui est sûr de ses propres choix, au final ? Elle admet s'être demandée si elle avait raison ou si elle était déconnectée de la réalité. Quoi qu'il en soit, elle nous assure qu'elle s'est adaptée à son nouveau style de vie et qu'elle se sent plus heureuse à présent.

 

Source : The Greenest Post