Endométriose : les crampes ne sont pas bon signe !

Santé et bien-être

"J'ai eu des crampes terribles suites à mes premières règles, à l'âge de 11 ans. C'était si douloureux que j'ai dû aller aux urgences pour recevoir des médicaments via intraveineuse. J'ai raté des cours à cause de cela. Adulte, il m'arrivait de ne pas aller au travail. J'ai découvert que je soufrais d'endométriose quand j'avais 30 ans et que je voulais tomber enceinte mais que je n'y arrivais pas."

Voici le témoignage de la Brésilienne Thaila Fernandes da Silva, 36 ans. Jusqu'au jour de son diagnostic, cette analyste financière a consulté plusieurs médecins qui n'ont jamais pensé à cette maladie.

L'histoire de Thaila est loin d'être une exception, car l'endométriose touche de nombreuses femmes. Cette maladie survient suite au dépôt d'endomètre (le tissu qui longe la paroi intérieure de l'utérus) à l'extérieur de l'organe, et elle peut toucher n'importe quelle zone de l'abdomen. 10 à 15% des femmes en âge de procréer sont touchées par cette maladie.

Le diagnostic est difficile en raison de deux problèmes ; le premier est la coutume de dire que les crampes menstruelles sont normales - car à cause de cela, les médecins ne pensent pas à cette maladie.

Les crampes menstruelles invalidantes, les mictions douloureuses lors des règles, les douleurs durant un acte sexuel et les difficultés à tomber enceinte sont les principaux signes de cette maladie.

Consultez votre médecin si vous identifiez ces symptômes ! Cela vous permettra d'éviter de nombreux problèmes et douleurs !

Source : UOL

Des trucs plus intéressants