5 choses qui arrivent au cerveau quand nous cessons de faire de l'exercice

Santé et bien-être

March 13, 2018 19:54 By Fabiosa

L'inactivité et l'absence d'exercice affectent la santé, et ce fait n'est nouveau pour personne. Mais saviez-vous que la santé mentale est également compromise lorsqu’on est sédentaire ? Trente minutes d'activité physique est le minimum de temps qu'une personne devrait consacrer quotidiennement.

Cela peut sembler incroyable, mais notre cerveau peut faire la différence quand on cesse de faire de l'exercice. Voici certaines des conséquences négatives de ne pas s’entrainer.

1. Il y a une diminution du débit sanguin

Les personnes qui s’exercent automatiquement augmentent leur circulation sanguine et cela ne se produit pas seulement pendant l'activité physique elle-même mais continue pendant toute la journée. Si vous arrêtez de faire des exercices, le débit sanguin diminue, moins de « carburant » est fourni à votre corps et, par conséquent, vous vous sentirez plus fatigué et moins actif.

2. La mémoire est altérée

S'il y a une diminution du flux sanguin, le cerveau fait moins de connexions neurales. L'hippocampe, l'une des régions du cerveau responsables de la mémoire, est affectée négativement, de même que le lobe temporal inférieur. Ce dernier est responsable de la reconnaissance des visages, des nombres et des objets. Par conséquent, la mémoire d'une personne peut être sérieusement affectée.

3. Il y a un risque plus élevé de développer des maladies du cerveau

L'espérance de vie des cellules est considérablement raccourcie lorsqu'une personne cesse de faire des exercices. Les risques d'avoir un accident vasculaire cérébral ou de développer d'autres problèmes cérébraux graves, tels que la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson, augmentent également.

4. Les coups de stress

L'activité physique vous aide à oublier vos problèmes, même si ce n'est que pour un petit moment. De même, lorsque l’entrainement est absent de la vie d'une personne, elle est plus vulnérable aux crises de stress et d’anxiété, causant d'autres problèmes de santé graves.

5. Vous êtes incapable de ressentir de l'empathie

La zone du cerveau qui perçoit les émotions chez les autres est affectée par le mode de vie sédentaire. En d'autres termes, une personne perd la capacité d'interpréter ce que ses sens disent et est pratiquement incapable de ressentir de l'empathie.

Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles nous ne devrions jamais abandonner le sport !

Source : Dicas de Mulher


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.