Un sourire disparu à jamais : une fillette de 3 ans tuée à la garderie pour avoir refusé d'ôter son manteau

Famille & Enfants

November 26, 2018 16:45 By Fabiosa

C'est une histoire vraiment effroyable et d'une violence sans précédent qui nous vient des États-Unis. Dans un jardin d'enfants de l'Ohio, en 2013, l'institutrice de maternelle a violemment jeté, au sol, une fillette de 3 ans, lui infligeant ainsi des blessures qui ont entraîné la mort.

À LIRE AUSSI: La garderie ferme pour le week-end mais à l’intérieur il y a un bébé de 6 mois ! La mère était furieuse et paniquée

Comme le rapporte Sioux City News, la raison de cette terrible violence est d'une banalité inacceptable, Autumn Elgersma ne voulait tout simplement pas enlever son manteau.

La personne en charge de l'enfant pendant que ses parents travaillaient a occasionné des blessures mortelles à la pauvre petite fille uniquement parce que celle-ci ne voulait pas lui obéir.

La maîtresse s'appelle Rochelle Lynn Sapp et a d'abord dit que la fillette était tombée dans l'escalier. Cependant les blessures de l'enfant ne correspondaient pas à ce type de chute. 

Comme l'a rapporté le Sioux City Journal, l'enseignante a alors tout avoué et a été accusée d'homicide involontaire. En 2014, la femme a été condamnée à 100 ans de prison. Le juge a cependant réduit cette peine de moitié peu de temps après.

Malheureusement, pour la fillette, il n'y avait plus rien à faire. Autumn a été transportée d'urgence à l'hôpital. Elle avait une fracture du crâne avec un traumatisme cérébral, elle est morte deux jours plus tard.

À LIRE AUSSI: Une mère affiche son mécontentement : son fils de 2 ans est sorti de la garderie et s'est retrouvé sur la route

Selon le Sioux City Journal, Autumn était une petite fille pétillante, joyeuse et sociable. Les voisins se souviennent d'elle avec un mélange de douleur et de tendresse.

C'était une enfant très drôle. Elle va beaucoup nous manquer.

Comment préserver votre enfant de ce type d'abus ?

Les abus dans les garderies sont plus fréquents que vous ne le pensez. Pour rester dans cet exemple concernant les États-Unis, selon l'American Society for Positive Care of Children, près de 7,4 millions d'enfants en ont été victimes. Alors, comment pouvons-nous protéger nos enfants contre les abus en tout genre qui ont lieu dans les écoles maternelles ?

Un sourire disparu à jamais : une fillette de 3 ans tuée à la garderie pour avoir refusé d'ôter son manteauTomsickova Tatyana / Shutterstock.com

Les parents devraient être en mesure d'identifier les signes de violence envers leurs enfants. En voici quelques-uns :

  • L'enfant souffre de troubles du sommeil ou de cauchemars fréquents.
  • Sautes d'humeur extrêmes.
  • L'enfant est agressif et rebelle.
  • Peur évidente de certains endroits, et surtout d'aller à la maternelle.
  • Ne posez jamais de questions directes comme : " Dis-moi si votre maître/maîtresse vous a fait quelque chose de mal " parce que les enfants ont tendance à répondre ce qu'ils imaginent devoir répondre.
  • Dites quelque chose comme : "Quoi qu'il t'arrive, tu peux parler à maman et à papa, on peut toujours aider notre bébé".

Il est également très important que toute personne témoin de maltraitance envers des enfants le signale immédiatement aux autorités compétentes.

Espérons qu'Autumn trouvera la paix au paradis. Repose en paix, bébé.

N'oubliez pas de partager l'article avec toutes les personnes que vous connaissez, surtout si elles ont de jeunes enfants !

À LIRE AUSSI: Une employée d'une garderie attachait les bébés et les couchait sur le ventre pour dormir, les parents sous le choc