Carcinome basocellulaire : ses signes avant-coureurs et les moyens de prévenir ce type de cancer de la peau

ASTUCES PRATIQUES

Carcinome basocellulaire : ses signes avant-coureurs et les moyens de prévenir ce type de cancer de la peau

Date November 22, 2017 12:07

Le carcinome basocellulaire (BCC) est la forme de cancer de la peau la plus fréquente. Il implique les cellules basales - un type de cellules de la peau qui produisent de nouvelles cellules de la peau lorsque les vieilles meurent. Le carcinome basocellulaire se manifeste souvent par une bosse légèrement transparente, mais il peut aussi prendre d'autres formes. Le carcinome basocellulaire affecte généralement les zones de la peau qui sont exposées au soleil, par exemple, la tête ou le cou.

Les médecins pensent que la plupart des carcinomes basocellulaires sont causés par une exposition à long terme aux rayons ultraviolets du soleil. C'est pourquoi protéger votre peau du soleil peut aider à prévenir cette maladie. Le BCC ne métastase presque jamais au-delà de son site d'origine. Mais cela ne signifie pas que cela ne doit pas être pris au sérieux : sans traitement approprié, le BCC peut défigurer.

Plus de 4 millions de cas de carcinome basocellulaire sont diagnostiqués aux États-Unis chaque année, il est donc très important d'en savoir plus sur la détection de la maladie, ses facteurs de risque et sa prévention.

Symptômes

Le carcinome basocellulaire apparaît généralement comme un changement de la peau qui peut sembler différent. Vous pouvez remarquer une croissance de la peau avec des vaisseaux sanguins ou quelque chose comme une petite bosse « nacrée ».

Voici les signes avant-coureurs du BCC auxquels il faut faire attention.

1. Une plaie ouverte

Une plaie ouverte qui saigne de temps en temps et ne guérit pas pendant plusieurs semaines est un symptôme très fréquent d'un BCC précoce.

2. Une tache rougeâtre ou une zone irritée

Le BCC peut ressembler à un point rougeâtre, apparaissant fréquemment sur le visage, la poitrine, les bras ou les jambes. Parfois, la tache peut faire une croûte, démanger ou faire mal. A d’autres moments, cela ne cause pas d'inconfort.

3. Une bosse ou un nodule brillant

Le BCC peut apparaître comme une petite perle claire ou perlée qui est facilement confondue avec un grain de beauté normal. Il peut varier considérablement dans la couleur, y compris le rose, le rouge, le blanc, le brun roux, le noir ou le brun, en particulier chez les personnes aux cheveux foncés.

4. Une croissance rose

Le cancer basocellulaire peut apparaître comme une croissance rose avec une bordure légèrement surélevée. Cette lésion s’agrandit souvent lentement et de petits vaisseaux sanguins peuvent apparaître sur sa surface.

5. Une lésion ressemblant à une cicatrice

Une zone blanche, cireuse et cicatricielle sans bordure nette est le signe le moins courant du BCC. Il est facile de passer à côté cette lésion mais elle indique généralement la présence d'un BCC invasif. Cela signifie que la tumeur est plus grande que sur la surface.

Dans certains cas, le BCC peut ressembler à d'autres problèmes de peau, tels qu’un psoriasis ou de l'eczéma. C'est pourquoi seul un médecin qualifié peut vous dire ce qu’il en est. Si vous remarquez l'un de ces signes avant-coureurs, consultez votre médecin dès que possible.

Les carcinomes basocellulaires sont facilement traités dans leurs premiers stades.

Que faire pour prévenir le carcinome basocellulaire ?

Vous pouvez réduire le risque d’avoir cette maladie :

1. En évitant le soleil de midi

Les médecins conseillent d'éviter le soleil quand ses rayons sont les plus forts. Pour la plupart des endroits, c'est la période entre 10 h et 16 h. Parce que les rayons du soleil sont les plus nocifs à ce moment-là. Essayez alors de planifier des activités de plein air pour d'autres moments de la journée. Vous devez suivre cette règle même en hiver parce que votre peau absorbe le rayonnement UV toute l'année.

2. En utilisant un écran solaire

Selon les dermatologues, il faut choisir un écran solaire qui bloque les rayons UVA et UVB et qui a un FPS d'au moins 15. Appliquez un écran solaire lorsque vous êtes dehors et réappliquez-le toutes les deux heures ou même plus souvent si vous nagez. L'American Academy of Dermatology (l’Académie Américaine de Dermatologie) recommande d'utiliser des écrans solaires à large spectre avec un FPS de 30 et plus.

3. En évitant le bronzage

Les lits de bronzage émettent des rayons UV qui augmentent le risque de cancer de la peau.

4. En vous familiarisant avec votre peau pour remarquer les changements dans le temps

Surveillez l’état de votre peau pour savoir à quoi elle ressemble dans son état normal. Si vous trouvez quelque chose d'inhabituel, parlez-en à votre médecin.

 

Sources: Skin Cancer Foundation, MayoClinic, WebMd


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.