10 conseils qui peuvent aider à améliorer l'équilibre hormonal

Astuces

November 20, 2017 17:38 By Fabiosa

Les hormones influencent de nombreux processus différents dans notre corps, y compris le métabolisme, le sommeil et les changements d'humeur. Lorsque les hormones sont déséquilibrées, votre santé commence à se détériorer et le risque de développer divers problèmes de santé (comme du diabète et des maladies cardiaques) augmente. De nos jours, le déséquilibre hormonal devient de plus en plus fréquent et une mauvaise alimentation est souvent à blâmer pour ce problème.

 

Des changements dans l'alimentation et le style de vie peuvent aider à ramener les taux d'hormones à la normale, mais s'ils ne le font pas, le problème peut être plus grave et nécessiter une aide médicale professionnelle.

 

Alors, voici ce qui peut aider à stabiliser vos taux d'hormones :

 

1. Consommez suffisamment de protéines

 

Manger suffisamment de protéines est vital pour la santé de vos muscles, de vos os, de votre peau et de votre corps en général. Les protéines affectent également les hormones responsables de l'appétit et de la satiété, telles que la ghréline, le PYY et le GLP-1. Il est recommandé de consommer 20 à 30 grammes de protéines à chaque repas.

 

2. Restez physiquement actif

 

L'importance de faire des exercices pour votre santé ne peut être assez soulignée. L'un des effets bénéfiques de l'activité physique sur votre santé hormonale est sa capacité à diminuer les taux d'insuline et à améliorer la sensibilité à l'insuline. Divers types d'activités physiques, y compris l'aérobic, la musculation et les exercices d'endurance, peuvent avoir un effet positif considérable sur votre insuline. Faire de l'exercice est également important pour les hormones qui maintiennent vos muscles et qui diminuent avec l'âge, notamment la testostérone, l'IGF-1, la DHEA et l'hormone de croissance. Une combinaison d'exercices intenses et légers semble être le plus efficace, mais même les activités physiques légères, comme la marche, peuvent aider à améliorer vos taux d'hormones.

 

3. Limitez le sucre et les hydrates de carbone raffinés

 

Un régime riche en sucre et en glucides raffinés est l'un des facteurs pouvant mener à la résistance à l'insuline, causant ainsi un diabète et de l'obésité. Limiter les aliments riches en sucre (comme le sirop de maïs et les boissons sucrées) et les glucides raffinés (tels que le pain blanc) ou les exclure complètement de votre alimentation peut aider à maintenir les taux d'insuline à la normale et à améliorer la sensibilité à l'insuline.

 

4. Diminuez votre niveau de stress

 

Chez les personnes souffrant de stress chronique, les taux de cortisol et d'adrénaline sont constamment élevés. Un cortisol constamment élevé peut conduire à une suralimentation et à un gain de poids. L'adrénaline est moins susceptible d'être constamment élevée que le cortisol, mais lorsqu'elle est trop élevée, elle produit des symptômes tels que de l'hypertension artérielle, de l'anxiété et une accélération du rythme cardiaque. Pour réduire votre niveau de stress, vous devez trouver une activité qui vous aide à vous détendre, que ce soit du yoga, un bain chaud ou simplement une promenade. Même si vous avez un horaire chargé, essayez de faire 10 à 15 minutes d'activités relaxantes tous les jours.

 

5. Incorporer plus de graisses saines dans votre alimentation

 

 

Les triglycérides à chaîne moyenne (TCM), que l'on retrouve dans l'huile de coco, l'huile de palme et l'huile pure de TCM, peuvent diminuer la résistance à l'insuline chez les personnes diabétiques et en surpoids. Les graisses provenant du lait et des produits laitiers ainsi que les graisses mono-insaturées dans l'huile d'olive et les noix peuvent avoir le même effet. Les graisses saines déclenchent également la libération d'hormones de satiété, telles que le GLP-1, le PYY et la cholécystokinine (CCK).

 

6. Évitez les régimes trop élevés ou trop faibles en calories

 

Les accidents de régimes peuvent provoquer une hausse des taux de cortisol. Faire de grands repas riches en calories contribue à augmenter les taux d'insuline et la résistance à l'insuline. Essayez de garder votre apport calorique dans la norme recommandée pour votre âge, votre poids et votre niveau d'activité. Il est également important de consommer suffisamment de minéraux, y compris du magnésium.

 

 

 

7. Buvez du thé vert

 

Le thé vert est bénéfique pour votre santé de plusieurs façons, y compris grâce à son effet sur l’insuline. Certaines études montrent que le thé vert peut augmenter la sensibilité à l'insuline et réduire les taux d'insuline chez les personnes atteintes de diabète et d'obésité.

 

8. Mangez suffisamment de poisson gras

 

Les poissons gras, tels que le saumon, les sardines et le hareng, sont riches en acides gras oméga-3. Consommer suffisamment d'oméga-3 peut aider à prévenir l'augmentation des taux de cortisol et d'adrénaline et à améliorer la sensibilité à l'insuline, réduisant ainsi le risque d'obésité, de syndrome des ovaires polykystiques et de diabète gestationnel.

 

9. Dormez bien

 

Les adultes ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil chaque nuit pour se sentir bien reposés et avoir suffisamment d'énergie tout au long de la journée. La privation de sommeil peut déséquilibrer de nombreuses hormones importantes, notamment l'insuline, le cortisol, la leptine, la ghréline et l'hormone de croissance. La qualité du sommeil est tout aussi importante que sa durée. Respectez un horaire de sommeil stable et pratiquez une bonne hygiène de sommeil pour votre santé hormonale et votre bien-être général.

 

10. Assurez-vous d'inclure suffisamment de fibres dans votre alimentation

 

 

Un apport adéquat en fibres est important pour les hormones qui régulent votre appétit et votre satiété, comme le PYY et le GLP-1. Manger beaucoup de fibres aide également à prévenir la résistance à l'insuline. Incorporer plus d'aliments riches en fibres (tels que des fruits, des légumes et des céréales complètes) dans votre alimentation pour réduire votre appétit et maintenir une bonne santé hormonale.

Source : naturallivingideas, healthline


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.