Dysthymie : ce n'est pas un défaut de caractère mais bel et bien une maladie mentale

ASTUCES PRATIQUES

Dysthymie : ce n'est pas un défaut de caractère mais bel et bien une maladie mentale

Date 24 novembre 2017

 

Qu'est-ce que la dysthymie ?

 

Le trouble dépressif majeur (aussi appelé "dysthymie") est un terme utilisé pour décrire la dépression sur le long terme. En comparaison avec la dépression majeure, les symptômes de la dysthymie sont moins importants mais durent plus longtemps. Si un adulte a eu les symptômes pendant plus de deux ans, il ou elle répond aux critères du diagnostic de la dysthymie. Ce trouble affecte 4,1% des femmes et 2,2% des hommes à un moment donné de leur vie. Les personnes souffrant de dysthymie s'habituent souvent à leurs symptômes et ne cherchent ainsi pas d'aide professionnelle, alors que la dysthymie peut être traitée avec succès avec des antidépresseurs, la psychothérapie ou une combinaison des deux.

 

 

 

 

Quels sont les symptômes de la dysthymie ?

 

Les symptômes de la dysthymie peuvent varier en sévérité au fil du temps et peuvent même disparaître (pendant deux mois maximum), avant de revenir.

 

Les symptômes courants de la dysthymie incluent les suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • être désintéressé par les activités quotidiennes que vous appréciez auparavant ;
  • sentiments durables de tristesse, de vide, de désespoir et d'anxiété ;
  • manque d'énergie ;
  • diminution de la capacité à se concentrer, à réfléchir et à prendre des décisions ;
  • faible estime de soi, auto-critique constante et sensation de culpabilité ;
  • irritabilité et colère ;
  • troubles du sommeil - sommeil perturbé ou trop dormir ;
  • diminution ou augmentation de l'appétit avec pour résultat des changements de poids.

 

 

Quand aller voir un médecin

 

Vous avez l'impression d'être déprimé depuis si longtemps que cela fait partie de vous et de votre personnalité à présent. Mais ce n'est pourtant pas le cas. Il y a des professionnels compétents qui peuvent vous venir en aide. Vous pouvez demander à votre médecin de vous recommander quelqu'un ou contacter directement un professionnel de la santé mentale.

 

Si vous pensez à vous faire du mal, appelez immédiatement les urgences.

 

 

 

 

Quelle est la cause du trouble dépressif majeur ?

 

On ne sait pas vraiment ce qui cause le trouble dépressif majeur. C'est peut-être le résultat de plusieurs facteurs : une personne avec une prédisposition héréditaire à la dépression peut développer ce trouble suite à un événement traumatisant qui n'aurait pas causé la même réponse chez quelqu'un qui n'est pas enclin à la dépression.

 

Les experts pensent que les facteurs suivants contribuent à la dysthymie :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Différences physiques dans le cerveau. Les différences entre un cerveau sain et un cerveau déprimé peuvent en fait être vues sur un scanner cérébral, mais nous ne savons toujours pas pourquoi et comment elles se développent ;
  • Chimie du cerveau. La sérotonine est un neurotransmetteur qui aide à réguler notre humeur, et quand il y a un déséquilibre, une personne peut souffrir de symptômes de dépression ;
  • Manque de sommeil. Le manque de sommeil peut être dû à une dépression et peut empirer cette dernière, et est considéré comme l'une de ses causes ;
  • Déséquilibre du cortisol et de l'hormone thyroïdienne. On ne sait pas vraiment si c'est un déséquilibre hormonal qui contribue à la dépression ou si c'est l'inverse (cela peut être les deux) ;
  • Antécédent familial. Si quelqu'un dans votre famille proche est dépressif, ou l'a été, vous êtes plus enclin à en souffrir ;
  • Événements stressants de la vie. La perte d'un proche, un divorce, être licencié ou être victime d'un stress chronique sont des choses qui peuvent déclencher la dépression ;
  • Être harcelé, négligé ou maltraité lors de l'enfance.

 

 

 

 

 

Ce qu'il faut garder à l'esprit si vous souffrez de dysthymie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • n'hésitez pas à demander de l'aide si vous remarquez des symptômes dépressifs - les traitements fonctionnent pour la plupart des gens ;
  • ne soyez pas trop dur avec vous-même – fixez-vous des objectifs raisonnables ;
  • ne repoussez pas vos proches - leurs tentatives d'aide peuvent sembler étranges mais ils font ça pour votre bien ;
  • faites quelque chose que vous aimiez faire avant - relisez votre livre favori, aller voir un film ou parlez avec un ami de longue date ;
  • commencez à faire du sport - la session ne doit pas forcément être intense, une promenade ou des étirements feront l'affaire ;
  • suivez un régime alimentaire équilibré et varié ;
  • évitez l'alcool et les drogues - ils ne font qu'aggraver la dépression ;
  • repoussez les décisions majeures au moment où vous irez mieux - un changement de carrière, un mariage ou un divorce, ou encore une envie de déménagement peuvent attendre jusqu'à ce que vous ayez les idées plus claires ;
  • soyez patient - les antidépresseurs et les psychothérapies mettent du temps avant de vraiment faire effet, alors donnez-leur une chance .

 

 

 

 

 


 

 

Il est important de noter que TOUTES les informations ne sont données qu'à titre INFORMATIF. N'ayez pas recours à l'automédication et consultez un professionnel de la santé avant d'utiliser toute information contenue dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsables des conséquences pouvant résulter de l'utilisation des informations contenues dans cet article.