Selon une étude, être une mère stricte garantit le succès de l'avenir de sa fille

Selon une étude, être une mère stricte garantit le succès de l'avenir de sa fille

Famille & Enfants

November 24, 2017 18:21 By Fabiosa

Vous vous inquiétez parfois d'être trop dure avec votre fille adolescente ? Il semblerait aujourd'hui que cela soit plus un motif de joie que d'inquiétude, ainsi que le montre une étude menée par l'Université d'Essex, en Angleterre, selon laquelle votre fille a plus de chances de réussir dans la vie que les enfants dont les mères ont été moins strictes.

Mais ce n'est pas tout. Les filles qui ont des mères pointilleuses, plaçant haut la barre pour leur enfant, obtiennent de meilleurs résultats à l'école, et ont une probabilité plus grande d'aller à l'université et d'avoir plus tard des salaires élevés. Apparemment, la pression parentale sur les filles contribue même à prévenir les grossesses précoces chez les adolescentes ! L'étude a également montré que ces filles ont plus de chances de trouver un partenaire qui a réussi. De bonnes raisons pour continuer à les titiller, n'est-ce pas ?

SpeedKingz / Shutterstock.com

Tout cela a été établi par l'étude au cours de laquelle les scientifiques ont suivi la vie de 15500 jeunes filles âgées de 13 à 14 ans, entre 2004 et 2010. Selon l'étude, l'avantage d'être des parents exigeants s'est avéré plus visible chez les adolescentes les moins appliquées, qui n'avaient souvent que peu ou pas du tout de professeurs ou d'amis pour les encourager.

Ericka Rascon-Ramirez, auteure de l'étude, explique :

Dans de nombreux cas, nous avons réussi à faire ce que nous pensions être ce qui nous arrangeait le plus, même si c'était contre la volonté de nos parents. Mais peu importe le mal que nous nous sommes données pour contourner les recommandations de nos parents, il est probable qu'elles ont fini par influencer, d'une manière plus subtile, des choix que nous considérions comme extrêmement personnels. Ce que nos parents attendaient de nos choix scolaires a été très probablement un facteur majeur dans nos décisions en matière de faire un enfant ou non pendant notre adolescence.

Iakov Filimonov / Shutterstock.com

Les conclusions de l'étude montrent que les parents à fortes exigences réduisent les chances de grossesse précoce de leurs filles de 4%, en comparaison avec des parents aux aspirations plus modestes. Etre une mère adolescente signifie que les filles quitteront certainement l'école tôt, trouveront un travail moins bien payé, et construiront plus tard une relation avec 'un homme peu instruit et enclin au chômage'. Ce n'est certainement pas ce que souhaitent les mères pour leurs filles bien-aimées.

VGstockstudio / Shutterstock.com

Il appert également que la mère est le parent possédant le plus grand pouvoir de harceler. L'étude indique :

La mesure des attentes dans cette étude reflète une combinaison des aspirations et des croyances sur la probabilité d'avoir une éducation supérieure exprimée par le parent principal qui, dans la majorité des cas, est la mère.

Il est évident que fixer la barre très haut et encourager nos filles à répondre à ces grandes attentes finit toujours par s'avérer payant. Alors, la prochaine fois qu'elle refusent de faire leurs devoirs, nous avons maintenant de très bonnes raisons de durcir le ton !