Coliques néphrétiques : causes, symptômes, traitement et prévention

Astuces

December 19, 2017 13:43 By Fabiosa

Si les calculs rénaux sont de taille réduite, ils peuvent passer par l'appareil urinaire sans provoquer de gêne notable. Mais ils peuvent grossir suffisamment pour rester coincés et exiger des interventions médicales pour être retirés. Ils peuvent également causer ce que beaucoup de gens qualifient de "douleurs les plus affreuses de leur vie" : des coliques néphrétiques.

 

Qu'est-ce qu'une colique néphrétique et quelle est son origine ?

 

Une colique néphrétique est un type de douleur causé par un blocage au niveau des voies urinaires, qui comprennent les reins, les uretères, la vessie et l'urètre. Ces blocages sont communément provoqués par des calculs rénaux. Des spasmes urétéraux, des caillots sanguins, et des tissus morts peuvent également entraîner un blocage.

 

 

On estime que 12% des hommes et 6% des femmes développeront des calculs urinaires à un certain moment de leur vie. Le nombre de personnes risquant de souffrir de coliques néphrétiques augmente à cause des changements diététiques et d'autres facteurs comportementaux.

 

Quels sont les symptômes des coliques néphrétiques ?

 

On peut citer :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • une douleur aiguë dans le bas du dos, le bas de l'abdomen et dans l'aine ;
  • une miction douloureuse ;
  • un changement de la couleur de l'urine vers le rose, le rouge ou le marron, qui indique la présence de sang ;
  • un besoin d'uriner intense et fréquent ;
  • des urines peu abondantes ;
  • de la fièvre et des frissons (en cas d'infection) ;
  • nausée et vomissements.

 

Les symptômes peuvent aller et venir et leur degré de gravité peut varier.

 

 

 

 

Comme traite-t-on les coliques néphrétiques ?

 

Dans le cas où elles sont causées par des calculs rénaux, le traitement peut inclure :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. La lithotritie extracorporelle (LEC). Dans le cadre de cette procédure, on va utiliser des ondes sonores pour casser les gros calculs en minuscules morceaux, qui seront suffisamment petits pour passer à travers les voies urinaires et quitter le corps.
  2. L'urétéroscopie. Dans ce cas, le médecin va utiliser un mince instrument de vision appelé l'urétéroscope pour enlever le calcul.
  3. La néphrolithotomie percutanée. Cette procédure est généralement effectuée sous anesthésie générale. Un chirurgien pratique une petite incision dans votre dos et retire le calcul.
  4. Des médicaments. Ceux utilisés pour soulager les symptômes comprennent des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antispasmodiques. Dans certains cas extrêmes et si rien d'autre ne fonctionne pour soulager la douleur, on peut se voir prescrire des opioïdes.

 

 

 

 

 

Y'a-t-il des moyens de prévenir les coliques néphrétiques ?

 

Sans toutefois garantir que vous ne développerez jamais de calculs rénaux, ces conseils peuvent en tout cas vous aider à réduire ce risque :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • buvez beaucoup d'eau, et limitez simultanément votre consommation de thé et de café ;
  • mangez moins de sel ;
  • vous pourriez également limiter les sources animales de protéines dans votre alimentation, telles que la viande rouge, le poisson et les œufs ;
  • limitez les aliments riches en oxalate tels que les épinards, la rhubarbe et les noix ;
  • limitez votre activité sous des températures élevées, mais si c'est impossible, assurez-vous de rester hydraté.

 

En conclusion, les coliques néphrétiques causées par les calculs rénaux sont extrêmement douloureuses, mais elles peuvent heureusement être soignées. Il existe également des moyens de réduire votre risque de développer de nouveaux calculs rénaux.

 

 

 

 


 

 

Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.