Tumeur au cerveau : les 13 signes avant-coureurs et les symptômes les plus fréquent

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Tumeur au cerveau : les 13 signes avant-coureurs et les symptômes les plus fréquent

Date January 24, 2018 11:49

Qu'est-ce qu'une tumeur au cerveau ?

En général, une tumeur au cerveau est une croissance anarchique de cellules anormales dans le cerveau ou dans le tissu environnant. Il existe plusieurs types de tumeurs au cerveau. Certaines d'entre elles sont cancéreuses et d'autres sont non cancéreuses mais, dans tous les cas, elles peuvent engendrer de graves problèmes de santé.

Ces tumeurs peuvent commencer dans le cerveau mais, parfois, le cancer peut démarrer dans d'autres organes puis s'étendre au cerveau. C'est ce qu'on appelle une tumeur métastatique ou secondaire. Les cancers les plus courants comme ceux du colon, du sein, du rein, du mélanome ou des poumons peuvent se métastaser (c'est-à-dire se propager) dans le cerveau.

Les tumeurs secondaires au cerveau se développent en général chez les gens qui souffrent déjà d'une maladie oncologique. Les tumeurs primaires au cerveau peuvent commencer dans le cerveau lui-même ou dans les tissus qui l'environnent comme les méninges, les nerfs crâniens ou la glande pinéale.

Les symptômes des tumeurs au cerveau peuvent varier énormément en fonction de l'emplacement ou du type de la tumeur en question. Le problème est que différentes parties du cerveau étant responsables de différentes fonctions corporelles, les symptômes peuvent être très divers.

Certaines tumeurs peuvent n'afficher aucun symptôme jusqu'au jour où elles deviennent très grandes et provoquent de graves problèmes de santé même si elles sont bénignes.

Signes et symptômes des tumeurs au cerveau

Les tumeurs au cerveau présentent un symptôme courant : des maux de tête qui ne réagissent pas aux traitements ordinaires. Cela dit, n'oubliez pas que la plupart des maux de tête n'ont aucun rapport avec les tumeurs au cerveau. Parmi les autres signes avant-coureurs et symptômes, on peut citer les suivants  :

  • des maux de tête qui s'aggravent ;
  • des nausées et des vomissements ;
  • des troubles de la vision ;
  • des troubles de l'élocution et de l'audition ;
  • des crises d'épilepsie ;
  • des problèmes d'équilibre ;
  • un engourdissement et des picotements dans les bras ou les jambes ;
  • de la fatigue ;
  • de la somnolence ;
  • des troubles du sommeil ;
  • des problèmes de mémoire ;
  • des changements de personnalité et de la dépression ;
  • une incapacité à effectuer les activités quotidiennes.

Si vous ressentez un de ces signes, prenez rendez-vous chez votre médecin mais n'oubliez pas que plusieurs problèmes de santé différents peuvent provoquer les mêmes symptômes. Ne vous imaginez pas avoir une tumeur au cerveau seulement parce que vous remarquez que vous avez quelques-uns de ces signes. Avant toute chose, parlez-en à votre médecin.

Les facteurs de risque

Dans le cas de tumeurs primaires au cerveau, les médecins en ignorent encore l'origine. Cependant, plusieurs facteurs peuvent accroître le risque d'attraper une tumeur au cerveau. En voici une liste non-exhaustive :

  1. L'âge. Le risque d'avoir des tumeurs au cerveau augmente quand on vieillit. Selon les scientifiques, les tumeurs au cerveau sont plus courantes chez les adultes âgés mais cette maladie peut toucher tous les âges. Certains types de tumeurs au cerveau se développent quasi-exclusivement chez les enfants.
  2. Les radiations. Les gens qui ont été exposés à des radiations courent plus de risques d'avoir des tumeurs au cerveau mais cela ne concerne que le rayonnement ionisant, qui comprend la radiothérapie et l'exposition aux radiations qui sont dégagées par les bombes atomiques.
  3. Les antécédents familiaux. L'hérédité peut aussi jouer un rôle car les tumeurs au cerveau peuvent se développer chez les personnes dont un membre de la famille a souffert de cette maladie.

Si vous remarquez des changements inquiétants de votre état de santé, allez consulter votre médecin et assurez-vous que tout va bien. Mieux vaut prévenir que guérir.

Source : WebMD, Mayoclinic, Cancer

À LIRE AUSSI: Les scientifiques ont découvert un nouveau lien entre le sucre et la croissance de la tumeur


Cet article est à but purement informatif. Ne pratiquez pas l'automédication et, en tout cas, consultez un professionnel de soins de santé certifié avant d'utiliser une ou plusieurs des informations présentées dans l'article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et n'est aucunement responsable des conséquences négatives dont vous pourriez souffrir après avoir utilisé les informations fournies dans l'article.