5 façons simples et efficaces de lutter naturellement contre la mauvaise haleine

La mauvaise haleine, médicalement connue sous le nom d'"halitose", est la mauvaise odeur émanant de la bouche de quelqu'un. En plus d'être socialement handicapante, de nombreuses personnes trouvent qu'elle est humiliante, au point de pouvoir causer de l'anxiété voire de mener à la dépression. Être gêné à propos de l'haleine de quelqu'un est donc par conséquent un type de comportement qu'on peut comprendre.

Causes

Couramment associée à une mauvaise hygiène buccale, la mauvaise haleine peut aussi provenir de certains types d'aliments et boissons, même si elle peut également être le signe d'une maladie sous-jacente.

Les aliments et les boissons causent une mauvaise haleine temporaire qui survient directement après l'ingestion et est généralement facile à supprimer. Pour remédier à la mauvaise haleine temporaire, nous vous conseillons d'éviter les choses suivantes :

  • café ;
  • alcool ;
  • oignon ;
  • ail ;
  • un régime avec une faible teneur en glucides ;
  • tabac.

Bien entendu, en raison du grand nombre de bactéries vivant dans notre bouche, en particulier celles des matières organiques en décomposition, on peut facilement supposer que le manque d'hygiène buccale est un coupable fréquent. Ces mêmes bactéries qui se dissimulent suite à la décomposition sont non seulement responsables de la mauvaise haleine mais sont aussi la cause des cavités dentaires et de maladies des gencives.

De plus, chez une personne sur dix, la mauvaise haleine peut être le symptôme d'une maladie sous-jacente plus grave. Dans ce cas, traiter la maladie ou la condition médicale peut améliorer l'haleine. Ces maladies incluent :

  • malnutrition ;
  • diabète ;
  • infection de la gorge ;
  • pneumonie ;
  • sinusite ;
  • ulcère ;
  • troubles intestinaux ;
  • maladie du foie ou du rein.

Remèdes maison

Tout d'abord, vous devriez consulter régulièrement votre dentiste, qui pourra vous dire si votre mauvaise haleine est due à une condition médicale ou à un changement de style de vie. De plus, consultez votre médecin généraliste si vous pensez que votre mauvaise haleine et que tout autre symptôme qui l'accompagne sont les signes d'une maladie sous-jacente.

Il serait absurde de vous dire de vous laver les dents et de passer du fil dentaire aussi souvent que possible et d'appeler cela un remède miracle, mais en réalité, c'est le meilleur conseil que l'on puisse vous donner. Cela dit, il y a d'autres choses que vous pouvez faire pour lutter contre la mauvaise haleine récurrente et qui améliorent sans aucun doute votre santé tout en évitant tout incident humiliant lié à une mauvaise haleine.

1. Buvez plus d'eau

Développer l'habitude de boire plus d'eau dans la journée est non seulement bénéfique pour votre hygiène bucco-dentaire mais aussi pour votre santé en général. Plus d'eau signifie plus de salive, qui à son tour dissout et "enlève" la mauvaise haleine. Boire beaucoup d'eau et la faire vadrouiller dans la bouche est extrêmement important le matin.

2. N'oubliez pas votre langue

La langue agit comme un terrain fertile pour les bactéries et est directement liée à la mauvaise haleine. Souvent négligée lors d'un brossage de dents, la langue devrait pourtant être grattée pour retirer toutes les bactéries et les restes alimentaires.

3. Pommes

Manger des pommes et des fruits similaires qui contiennent de la vitamine C est une autre façon naturelle d'avoir une bouche saine.

4. Thé

Comme mentionné précédemment, boire du café est très mauvais pour l'haleine, opter pour du thé est donc une meilleure option. Vous éviterez non seulement les taches, mais le thé offre également une sélection plus saine de nutriments sans encourir le risque de mauvaise haleine.

5. Graines d'anis, clous de girofle et graines de fenouil

Les propriétés antiseptiques des graines d'anis, des clous de girofles et des graines de fenouil sont idéales pour lutter contre les bactéries responsables de la mauvaise haleine.

Source : everydayhealth, webmd, prevention


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.

Des trucs plus intéressants