Caillots de sang et avion : 5 conseils pour voyager en toute sécurité avec une thrombose veineuse profonde

Astuces

Un caillot de sang est une accumulation dangereuse de sang dans les veines et les artères. Il se forme généralement dans les jambes, et on l’appelle thrombose veineuse profonde (TVP). De nombreux facteurs de risque peuvent augmenter les chances de développer une TVP, y compris l'obésité, le tabagisme et la sédentarité.

Faire de longs vols peut avoir un effet négatif sur le système circulatoire dans les jambes, surtout si vous avez déjà souffert d'un caillot sanguin. Étant donné que les caillots sanguins peuvent entraîner de graves conséquences, prendre quelques précautions lors d’un vol peut vous sauver la vie.

Les facteurs de risque pendant un vol

Voyager en avion est autorisé pour les personnes ayant des antécédents de caillots sanguins, bien que les médecins recommandent de les éviter pendant les quatre semaines suivant un traitement. Voyager en avion sans risque se résume à trois facteurs :

  •      ses antécédents de santé ;
  •      l'emplacement et la taille du caillot sanguin ;
  •      la durée du vol.

Vous devriez toujours parler des risques avec votre médecin, mais d'une manière générale, les vols qui durent plus de quatre heures devraient être évités par les personnes qui souffrent de caillots sanguins.

Prévention durant le vol

Que vous ayez ou non des antécédents de caillots sanguins, il est essentiel de prendre des mesures préventives si vous savez que vous allez rester assis pendant une période prolongée. Par exemple, lorsque vous voyagez en avion ou en voiture, pensez à porter des vêtements amples, faites suffisamment de place pour vos jambes et essayez de ne pas les croiser. En outre, il existe de nombreuses manières de réduire le risque de développer des caillots de sang.

  1. Marcher

L'origine du lien entre le fait de rester assis et les caillots sanguins vient du fait que la jambe est pliée trop longtemps au genou. Par conséquent, marcher entre les sièges dans un bus ou un avion permettra de rétablir une circulation saine dans vos jambes. Si vous voyagez en voiture, il est conseillé de faire des arrêts fréquents et de vous étirer les jambes en marchant une minute ou deux. Demander un siège côté allée dans un avion pour avoir de l'espace en plus et la possibilité de vous lever et de marcher, particulièrement lors des vols les plus longs.

  1. Petits exercices en position assise

Ne laissez pas vos jambes devenir raides car l'inactivité est très dangereuse pour le flux circulatoire dans vos jambes. La meilleure façon d'exercer vos jambes alors que vous êtes obligé d’être assis dans un espace confiné est de fléchir les muscles du mollet. Vous pouvez le faire en gardant les orteils au sol et en soulevant simultanément les talons, 20 à 30 fois toutes les demi-heures.

  1. Bas de contention

Les bas de compression sont souvent prescrits par les médecins pour les patients atteints de thrombose veineuse profonde. Ils travaillent en répartissant progressivement la pression sur vos jambes et arrivent au niveau du genou ou même de la cuisse dans certains cas. La place du caillot précédent détermine le type et la longueur des bas. Consultez votre médecin pour voir si vous avez besoin de bas de contention pour améliorer votre circulation sanguine.

  1. Médicaments pour fluidifier le sang

Veuillez noter que les anticoagulants ne doivent jamais être auto-prescrits et que vous devriez toujours consulter un médecin. Cependant, si votre médecin estime que d'autres facteurs sont susceptibles de causer la formation d'un caillot de sang, les anticoagulants peuvent constituer votre meilleure technique de prévention.

  1. Buvez beaucoup d'eau

La déshydratation augmente le risque de développer un caillot de façon exponentielle car elle épaissit votre sang, ce qui le rend encore plus sensible à la coagulation. Boire et rester hydraté sont un must quand il s'agit de longs vols.

De plus, boire beaucoup d'eau est bénéfique pour votre santé générale, et nous devrions tous nous efforcer de boire la dose quotidienne recommandée. Même si les gens adorent prendre un verre ou deux pendant de longs voyages, essayez d'éviter l'alcool, car il déshydrate le corps et peut avoir des effets néfastes lorsqu'il est combiné avec des médicaments anticoagulants.

 

Source : Stop The Clot, Healthline, EverydayHealth


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.

Des trucs plus intéressants