Le Prince Harry utilise les médias sociaux sous un faux nom depuis plus de quatre ans

En matière de médias sociaux, les membres de la famille royale ne sont pas des novices. Bien qu'ils aient encore un air traditionnel pour la plupart, sinon collet monté du point de vue de certains observateurs, la jeune génération et ses conjoints (William et Kate ainsi que Harry et Meghan) utilisent les progrès technologiques du 21ème siècle.

gettyimages

Ils ne se contentent pas de rester en contact en s'envoyant des textos, il s'avère qu'ils ont aussi une discussion de groupe sur WhatsApp. On comprend que, avec deux mariages royaux prévus cette année, à savoir celui du Prince Harry avec Meghan Markle au printemps et celui de la Princesse Eugenie (la princesse Eugenie d'York, née le 23 mars 1990 à Londres, est la fille cadette du prince Andrew du Royaume-Uni, duc d'York et de son épouse née Sarah Ferguson) avec Jack Brooksbank en automne et, finalement, le bébé royal que tout le monde attend, il y aura forcément beaucoup de sujets de discussion.

Cependant, le Prince Harry a surpassé tous les autres. Il s'avère que le célèbre jeune homme roux a son propre profil Facebook, tout comme des millions d'autres personnes en ce monde.

gettyimages

On a découvert que, depuis plus de quatre ans, le Prince Harry utilisait Facebook sous le pseudonyme de Spike Wells pour poster ses photos de vacances et garder le contact avec ses amis. Toutefois, il paraît que ses conseillers lui ont demandé de supprimer cette page pour raisons de confidentialité.

gettyimages

Spike Wells vient de Maun, dans le Botswana, où Harry et son ex-petite amie Chelsy Davy étaient partis en vacances et on dit qu'il change de photo de profil de temps à autre. Sur Facebook, Spike a aussi pour ami Arthur Landon, qui est un des jeunes hommes les plus riches de Grande-Bretagne.

gettyimages

Spike a posté des photos de quelques-unes de ses aventures. A des endroits soumis à des températures extrêmement basses, on le voit tenir un Union Jack (le drapeau britannique) et porter le logo de l'association caritative Walking With the Wounded, association caritative britannique, fondée en 2009 par Simon Daglish & Ed Parker sous le patronage du prince Henry de Galles, dont le but est d'aider à la rééducation et surtout à la réinsertion professionnelle et sociale des grands invalides de guerre et qui a reçu le soutien sincère du petit-fils de la Reine.

gettyimages

On ne sait pas si le prince a encore recours à son pseudonyme « Spike » mais Dai Davies, ex-directeur de la protection de la famille royale à Scotland Yard, a laissé entendre que, si un membre de la famille royale avait une page Facebook personnelle, cela pouvait présenter un « risque de sécurité ».

Source : businessinsider, hellomagazine

Des trucs plus intéressants