Les écoulements vaginaux sont-ils normaux ? Quand aller voir un médecin en cas de changement

Astuces

March 7, 2018 11:08 By Fabiosa

Écoulement vaginal : est-ce normal ?

C'est une question qui traverse l'esprit de toutes les femmes à un moment donné de leur vie : "Les écoulements vaginaux sont-ils normaux ou sont-ils le signe d'un problème de santé ? Et comment définir le sens du mot normal ?" Comme vous le dirait n'importe quel professionnel de la santé, les écoulements vaginaux sont parfaitement normaux, voire sains. Ils sont généralement clairs ou blancs, aqueux et inodores (même s'ils peuvent avoir une légère odeur qui n'est pas désagréable). Ils évoluent en permanence au cours de votre cycle menstruel et il arrive qu'ils contiennent du sang à la fin de vos règles. Les femmes ménopausées produisent moins d'écoulements.

Il est important d'apprendre ce qui est normal pour vous afin que vous sachiez quand aller voir un médecin si vous remarquez un quelconque changement.

Qu'est-ce qui qualifie un écoulement vaginal anormal ?

Il est normal de voir un écoulement vaginal plus ou moins épais certains jour ou de voir sa couleur changer (du clair au blanchâtre par exemple). Mais si vous remarquez des changements importants dans vos écoulements et que ces derniers sont accompagnés d'autres symptômes comme des sensations de brûlure ou des démangeaisons, alors nous vous conseillons de consulter votre gynécologue.

Découvrez ci-dessous quelques signes qui indiquent que l'écoulement est anormal :

  • il a une odeur poisseuse ou désagréable ;
  • il a changé de couleur pour virer au vert, au jaune ou au grisâtre ;
  • il a une couleur rose, brune ou rouge (ce qui indique la présence de sang) et ce changement ne coïncide pas avec les derniers jours de vos règles ou les jours suivants ;
  • il est anormalement épais depuis un certain moment déjà ;
  • sa texture ressemble à du fromage cottage (un signe typique de levurose).

Consultez votre médecin si les pertes sont aussi accompagnées d'un ou de plusieurs des symptômes suivants :

  • douleurs ou pressions au niveau de la région pelvienne ;
  • démangeaisons et brûlures ;
  • miction douloureuse ;
  • douleurs durant un rapport sexuel ;
  • fatigue permanente ;
  • fièvre ;
  • vous êtes enceinte ;
  • perte de poids non désirée.

Causes possibles d'un écoulement vaginal anormal.

La plupart des causes des écoulements vaginaux anormaux sont faciles à identifier et à traiter. Découvrez ci-dessous plusieurs causes possibles d'écoulements vaginaux  :

Levurose

Les levuroses ont lieu quand il y a une prolifération de Candida albicans, un type de champignon qui est normalement présent dans le vagin en petites quantités. Les femmes sont plus enclines aux mycoses si elles ont pris des antibiotiques pendant une longue durée ou si elles sont enceintes. La mycose vaginale produit généralement des écoulements blancs qui ressemblent à du fromage cottage et qui sont aussi accompagnés de démangeaisons et de sensations de brûlure dans cette région.

Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne (VB) est une autre cause courante d'écoulements anormaux. Les femmes qui ont plusieurs partenaires sexuels ou qui ont des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire ont plus de risques de développer ce type d'infection. Chez les femmes qui souffrent de VB, l'écoulement a une odeur poisseuse et une couleur blanche, grisâtre ou jaunâtre.

Trichomoniase

La trichomoniase est une MST causée par un parasite à cellule unique appelé protozoaire. Il peut se manifester via un écoulement jaune ou vert accompagné d'une odeur désagréable, de douleurs, de sensations de brûlure et de démangeaisons. Cependant, certaines personnes souffrant de trichomoniase ne présentent pas ces symptômes.

Gonorrhée et chlamydia

La gonorrhée et le chlamydia sont deux autres MST qui peuvent causer des écoulements anormaux. Le rejet peut avoir une apparence jaune, verdâtre ou opaque, et il peut y avoir d'autres symptômes, comme des saignements entre les règles et des douleurs pelviennes.

Cancer du col de l'utérus

Des écoulements anormaux peuvent être causés par le cancer du col de l'utérus, même si c'est rare. La plupart des femmes qui souffrent du cancer du col de l'utérus ont été infectées par le papillomavirus humain (HPV). Le cancer du col de l'utérus ne produit pas toujours de symptômes, mais s'ils se présentent, ils peuvent inclure des écoulements sanglants, bruns ou clairs accompagnés d'une odeur désagréable. Ce type de cancer peut être détecté dans ses premiers stades via des examens pelviens réguliers (annuels) et des tests de Pap (à faire tous les 3 à 5 ans).

Les écoulements anormaux sont rarement causés par quelque chose de grave. La plupart des maladies qui les causent peuvent être traitées rapidement et efficacement. Consultez votre gynécologue si vous remarquez un quelconque changement dans vos écoulements vaginaux.

Source : HealthLine, WebMD, Medium, BuoyHealth


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.