Pilosité féminine : 8 causes possibles des poils en excès sur le menton

Astuces

March 8, 2018 10:49 By Fabiosa

Les poils qui poussent sur votre corps ne sont généralement pas là pour rien, n'est-ce pas ? Mais que penser des poils non désirés sur le menton ? La plupart des femmes qui remarquent des poils foncés et épais sur leur menton (et d'autres zones où les femmes n'ont généralement pas de poils foncés, épais ou grossiers) les considèrent comme une nuisance et décident tout simplement de les retirer. Ces poils peuvent être dus à leurs gênes qui les prédisposent à une pilosité sur les zones généralement réservées aux hommes ou alors ils sous-entendent un problème de santé.

Les femmes qui présentent une pilosité visible sur le menton ont aussi plus de chances d'avoir un excès de poils au-dessus de la lèvre supérieure et sur la poitrine, l'abdomen et les bras. Si cette pousse excessive de poils est également accompagnée d'autres symptômes, comme une prise de poids, des règles anormales et une difficulté à tomber enceinte, alors elle est peut-être un signe de problèmes de santé.

Découvrez sans plus attendre huit causes possibles de la pousse excessive de poils sur le menton et sur d'autres zones chez les femmes :

1. Syndrome de Stein-Leventhal (PCOS)

Le Syndrome de Stein-Leventhal est marqué par un taux anormalement élevé d'androgènes (les hormones masculines) chez les femmes, et il peut produire des symptômes qui incluent la pousse excessive de poils, des règles irrégulières, une difficulté à féconder, des changements d'humeur, une fatigue chronique et une prise de poids.

2. Facteurs héréditaires

Les femmes de certaines ethnicités sont simplement plus disposées à une pilosité excessive. Cela peut affecter les femmes de n'importe quelle couleur de peau ou de cheveux, mais l'effet se remarque plus chez les femmes aux cheveux foncés et à la peau claire. Si une femme souffre d'une pousse excessive de poils et d'aucun autre symptôme, et que cela touche aussi ses parents de sang de sexe féminin, alors elle n'a pas à s'inquiéter.

3. Médicaments

La pousse excessive de poils peut être un effet secondaire de certains médicaments, en particulier ceux qui altèrent le niveau hormonal. Ces derniers incluent les stéroïdes anabolisants, certains anticonvulsifs et certains médicaments de chimiothérapie.

4. Surpoids

Être en surpoids peut être accompagné de nombreux problèmes de santé, dont le déséquilibre hormonal. Les femmes en surpoids sont plus enclines à un déséquilibre des hormones féminines et masculines, ce qui peut provoquer une pousse de poils plus importante.

5. Syndrome de Cushing

Le syndrome de Cushing se développe quand le taux de cortisol (une des hormones du stress) demeure trop longtemps élevé. Les autres symptômes causés par cette maladie incluent une prise de poids rapide (en particulier dans le haut du corps), des vergetures, une tendance aux ecchymoses, une période lente de convalescence des petites blessures de la peau, et de l'acné.

6. Vieillissement

Certaines personnes commencent à perdre des poils sur toutes les zones de leur corps avec l'âge. Mais certains souffrent du problème opposé - des poils poussent dans des régions non désirées. Les femmes qui viennent d'entrer en ménopause sont plus enclines à ce genre de pousse de poils en raison de la diminution du taux de l'hormone féminine, l'œstrogène.

7. Hyperplasie congénitale des surrénales

Cette maladie relativement rare, à cause de laquelle le corps ne produit plus assez de cortisol, peut se manifester sous forme de puberté précoce, de pousse excessive de poils, d'une voie plus profonde et de règles irrégulières (pour les femmes).

8. Grossesse

Certaines femmes remarquent une augmentation de leur pousse de poils quand elles sont enceintes. S'il n'y a pas d'autres symptômes inhabituels, alors il n'y a pas de raison de s'inquiéter, car le niveaux hormonal reviendra à la normale de lui-même après l'accouchement.

Si vous souffrez d'une pousse excessive de poils et que cette dernière est accompagnée d'autres symptômes qui vous inquiètent (comme ceux mentionnés dans cet article), alors nous vous conseillons de consulter votre médecin pour en découvrir la cause.

 

Source : LiveStrong, Cosmopolitan, HealthLine, Bustle


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.