Cette fillette est allergique à l'eau, y compris à celle de ses larmes, ses parents ont peur pour son avenir

Famille & Enfants

Alors qu'Ivy Angerman n'avait qu'un an, elle a commencé à avoir des éruptions cutanées après le bain. Ses parents ont pensé que c'était à cause du savon et ont changé de marque.

Pendant les mois qui ont suivi, les parents d'Ivy ont changé tous les shampooings et tous les savons qu'ils avaient chez eux, ont essayé de baigner Ivy dans des hôtels et chez ses grands-parents. Ils l'ont même emmenée chez le médecin, mais rien n'y a fait.

Finalement, ils ont trouvé le coupable qui, étonnamment, était l'eau.

A l'âge de dix-huit mois, on a diagnostiqué à Ivy une maladie qui s'appelle « l'urticaire aquagénique »

Ivy, qui a maintenant un an et demi, souffre d'une maladie rare que l'on appelle « l'urticaire aquagénique » et qui provoque l'apparition d'urticaire sur la peau dès que celle-ci entre en contact avec l'eau.

Selon Healthline (prestataire privé d'informations médicales basé à San Francisco, en Californie), peu de recherches sont consacrées à cette maladie et on en signale moins de cent cas. Brittany, la mère d'Ivy, a confié à Delish (site web de recettes de cuisine) que, depuis qu'elle a publié l'histoire de sa fille en ligne, elle a reçu des nouvelles d'autres enfants qui souffrent de la même maladie.

Toutefois, la plupart de ces enfants sont plus grands qu'Ivy et ils habitent dans d'autres pays.

Dès qu'Ivy touche de l'eau, sa peau génère de l'urticaire et des ampoules qui la démangent et lui font mal

Cette maladie affecte toute la vie d'Ivy, de son bain quotidien à ses heures de jeu. Brittany a dit au magazine People qu'il suffit à Ivy de passer quinze secondes dans l'eau pour ressentir une douleur extrême et que c'est pour cette raison-là que Brittany et son mari ne baignent leur fille qu'une ou deux fois par semaine.

Ivy ne peut pas jouer à l'extérieur quand il pleut ou quand il neige et même ses larmes lui font mal. Ivy n'a pas de réaction interne quand elle boit de l'eau, ou, du moins, pas à l'heure actuelle. Je crains qu'un jour sa gorge ne se mette à enfler quand elle boira de l'eau. C'est déjà de pire en pire.

Sa mère s'inquiète de ce qui se passera le jour où Ivy commencera à aller en crèche et elle se demande si elle pourra jamais visiter des endroits comme Disney World ou aller à la plage.

 

Les donations que sa famille reçoit seront utilisées pour la soigner le mieux possible

La famille Angerman a ouvert un compte chez GoFundMe (site web de financement participatif) afin de récolter assez d'argent pour couvrir les frais médicaux et demander de l'aide aux chercheurs. Brittany et son mari espèrent déménager dans une nouvelle maison équipée d'un puits, d'un système de purification de l'eau et de l'air climatisé pour soulager les symptômes de la maladie d'Ivy.

Entre temps, les antihistaminiques (des médicaments qui luttent contre les réactions allergiques) et l'eau purifiée ont aidé à calmer les symptômes, bien que, malheureusement, Ivy souffre encore. Selon le NIH (l'Institut Américain de la Santé), en général, les symptômes disparaissent environ une heure après le contact avec l'eau. Cependant, comme tout le monde entre en contact avec l'eau à de nombreuses reprises tous les jours (que l'on se baigne, se lave les mains,  se serve à boire), il est difficile de s'en isoler complètement.

La famille Angerman espère récolter vingt-cinq mille dollars, qui serviront à payer le traitement médical d'Ivy et aussi à financer les recherches qui pourraient, avec un peu de chance, soigner sa maladie dans l'avenir. N'oubliez pas de prier pour Ivy.