Le syndrome du canal carpien, voici 8 remèdes maison pour en soulager efficacement les sy

Le syndrome du canal carpien, voici 8 remèdes maison pour en soulager efficacement les symptômes

Santé et bien-être

March 20, 2018 09:25 By Fabiosa

Est-ce que vos poignets et vos mains vous semblent faibles, picotent ou vous font mal ? Ces symptômes pourraient indiquer que vous souffrez du syndrome du canal carpien (en anglais, « Carpal Tunnel Syndrome », abrégé en « CTS »). Le syndrome du canal carpien peut toucher n'importe qui, surtout les gens qui utilisent beaucoup leurs mains et leurs poignets, et ceux qui souffrent de maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde. Si vous avez un CTS prononcé, la seule solution pour soulager les symptômes et retrouver un fonctionnement normal de la main et du poignet, est de vous faire opérer. Cependant, si les symptômes sont récents et ne provoquent pas d'inconfort grave, vous pouvez essayer de soulager votre CTS chez vous.

Voici ce que vous pouvez faire pour soulager les symptômes du syndrome du canal carpien :

1. Appliquez une compresse froide

Pour soulager la douleur et l'inflammation, vous pouvez appliquer une poche de glace sur le poignet pendant environ quinze minutes. Enveloppez la poche de glace dans une serviette pour vous assurer qu'elle n'est pas en contact direct avec votre peau, car cela pourrait causer des douleurs.

2. Appliquez de la chaleur

Un coussin chauffant peut également aider à soulager la douleur et l'inflammation associées au syndrome du canal carpien. Vous pouvez également plonger vos mains et vos poignets dans de l'eau chaude (aussi chaude que possible sans que ce soit inconfortable) pour soulager vos symptômes.

3. Laissez vos mains et vos poignets se reposer

Si, dans le cadre de votre emploi, vous devez effectuer beaucoup de mouvements répétitifs de la main et du poignet (par exemple, si vous jouez d'un instrument de musique, que vous faites de la dactylographie ou que vous utilisez des outils électriques qui vibrent), faites des pauses régulières (toutes les quinze minutes si possible) pour laisser le temps à vos mains et à vos poignets de se détendre.

4. Massez-vous les mains

Massez-vous doucement les mains et les poignets pour soulager vos symptômes et en diminuer la fréquence.

5. Portez une attelle pour poignet

Une attelle pour poignet permet de garder votre main et votre poignet dans une position qui minimise la pression sur le nerf médian. Mettez une attelle pour poignet avant d'aller vous coucher pour empêcher que votre main ne se retrouve dans de mauvaises positions pendant la nuit, et portez l'attelle dès que possible pendant la journée.

6. Prenez un analgésique

Si votre syndrome du canal carpien vous fait souffrir, vous pouvez prendre un AINS (un anti-inflammatoire non-stéroïdien) comme de l'aspirine, de l'ibuprofène ou du naproxène. Lisez soigneusement les instructions fournies avec le médicament, car ce dernier pourrait interagir avec d'autres substances que vous prenez habituellement. Mieux encore, consultez votre médecin avant d'utiliser tout traitement, surtout si c'est la première fois que vous l'essayez.

7. Appliquez une pommade anti-inflammatoire

Pour soulager la douleur, vous pouvez appliquer une pommade anti-inflammatoire, disponible sans ordonnance, sur la zone concernée. Selon certaines études, les produits contenant du menthol pourraient tout à fait convenir.

8. Protégez-vous les mains contre le froid

Si vous travaillez dans un environnement froid, mettez des gants pour vous protéger les poignets et les mains contre le froid.

S'il n'est pas soigné, le syndrome du canal carpien peut finir par nuire gravement au fonctionnement normal de la main et du poignet. Si les remèdes maison ne fonctionnent pas, et si vos symptômes persistent ou empirent, consultez votre médecin afin qu'il vous indique le traitement le plus adapté, comme des injections de stéroïdes et la chirurgie.

Source : healthline, health clevelandclinic, medicalnewstoday


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.