6 erreurs dangereuses et courantes commises par les femmes avec leurs sous-vêtements

Santé et bien-être

Le type de sous-vêtements que vous portez et comment vous les portez peut avoir un plus grand impact sur votre santé intime que ce que vous imaginez. À vrai dire, il y a quelques erreurs courantes commises par les femmes vis-à-vis de leurs sous-vêtements. Porter la mauvaise lingerie ou ne pas bien la porter peut vous exposer à des risques de mycoses, d'infections bactériennes et d'autres problèmes au niveau de la région intime.

Découvrez ci-dessous une liste de six erreurs courantes commises par les femmes qui nuisent à leur santé intime.

1. Porter des strings

Tandis que de nombreuses femmes affirment que les strings sont plus confortables que d'autres types de sous-vêtement, en porter vous expose davantage à un risque d'infection. Les strings permettent aux bactéries E. coli (qui vivent normalement dans vos selles) de voyager plus facilement de l'anus jusqu'à la vulve, ce qui peut entraîner des infections vaginales ou vésicales. C'est pour cette raison que porter des strings ne devrait être limité qu'à certaines occasions spéciales.

Africa Studio / Shutterstock.com

2. Porter des sous-vêtements fabriqués avec des tissus non respirant

Porter des culottes en soie ou en tissu synthétique permet à l'humidité de s'accumuler au niveau de l'entrejambe, créant le terrain de reproduction parfait pour les mycoses et bactéries. Portez des sous-vêtements en coton qui respirent davantage ou des culottes en lin, qui ne sont pas très populaires mais qui sont idéales pour votre région intime.

3. Utiliser de la lessive agressive pour laver les sous-vêtements

Vous aimez peut-être la bonne odeur de vos sous-vêtements et de vos autres vêtements après un lavage avec une lessive parfumée, mais les résidus laissés par ces produits sur vos vêtements peuvent causer des irritations et des démangeaisons, en particulier au niveau de la région intime. Optez donc pour de la lessive non parfumée et sans phosphate pour laver vos sous-vêtements.

4. Ne pas changer ses sous-vêtements après une séance sportive

TORWAISTUDIO / Shutterstock.com

Comme mentionné ci-dessus, les mycoses et bactéries prospèrent dans un environnement chaud et humide. Porter les mêmes sous-vêtements après une séance de sport peut faciliter le développement de mycoses et de bactéries en plus de causer une infection, prenez donc une douche après avoir transpiré et mettez une culotte propre ensuite.

5. Porter une culotte trop serrée

Non seulement des sous-vêtements trop serrés sont inconfortables, mais vous avez plus de risques de contracter une infection si vous en portez. Si votre culotte est trop serrée, de l'humidité s'accumule et promeut alors la croissance de bactéries et de levuroses. Portez des culottes adaptées (elles ne doivent pas effectuer une trop grosse pression sur votre peau) ou des culottes plus amples.

rinoonphotography / Shutterstock.com

6. Porter les mêmes sous-vêtements deux jours d'affilée

Porter la même culotte deux jours de suite est une grosse erreur. Si vous sortez de la douche et que vous remarquez que tous vos sous-vêtements sont dans le panier à linge sale, il est préférable de demander à quelqu'un de vous en prêter. C'est peut-être gênant, mais c'est en tout cas mieux que de porter des sous-vêtements non lavés, car cela peut augmenter le risque d'infection.

Source : The Daily Mail, The Sun, Huffington Post


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.

Des trucs plus intéressants