Charlize Theron parle du processus éprouvant de l'adoption et des difficultés à être une mère célibataire

Célébrités

Charlize Theron a toujours su qu'elle deviendrait une super-maman un jour. De plus, la star a toujours voulu adopter des enfants, mais ce long processus qui s'est terminé avec l’accueil de son fils et de sa fille s'est avéré difficile.

gettyimages

« J'ai lutté mentalement pendant le processus d'adoption »

Charlize Theron élève techniquement ses enfants toute seule, mais elle ne se sent pas comme une mère célibataire. En 2012 et 2015, l'actrice a adopté deux merveilleux enfants – son fils Jackson et sa fille August.

Charlize, qui a grandi en Afrique du Sud, a toujours rêvé d'avoir une grande famille avec de nombreux frères et sœurs. Quand Charlize était une petite fille, elle a même écrit une lettre à l'orphelinat parce qu'elle voulait un frère ou une sœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Допис, поширений Charlize Theron (@charlizeafrica)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Допис, поширений Charlize Theron (@charlizeafrica)

 

 

C’est peut-être pour cette raison qu'elle a décidé qu'elle voulait adopter des enfants. Dans une interview avec le magazine ELLE, l'icône d'Hollywood a expliqué :
 

J'ai toujours été consciente qu'il y a tellement d'enfants dans ce monde qui n'ont pas de famille. L'adoption est une chose très personnelle. Mais pour moi, je n'ai jamais vu de différence entre élever un enfant qui a été adopté et son propre enfant biologique.


gettyimages

 

Le processus d'adoption n'a pas été des plus faciles pour Charlize, puisque ses deux enfants viennent d'un autre pays. Ils sont nés en Afrique du Sud. L'actrice dit qu'elle comprend l'importance de parler de leurs origines à ses enfants.
 

Ils doivent savoir d'où ils viennent et en être fiers.


Sa plus grande alliée est sa mère

Bien que Charlize soit une mère célibataire, elle ne se sent pas comme telle. La star a dit que bien qu'elle n'ait pas 40 employés comme les gens peuvent le penser, elle a appris quand demander de l'aide. Sa plus grande alliée est sa propre mère.

gettyimages
 

gettyimages

Peu de temps après l'adoption, Charlize a compris qu'elle aurait besoin de sa mère pour l'aider, mais au début, elle n'avait aucune idée de la difficulté à être un parent célibataire.
 

Au début, je voulais tout faire et je n'ai pas cherché autant d'aide que j'en avais vraiment besoin. Je me disais que si je ne faisais pas tout, alors peut-être que j’étais une mauvaise mère. La deuxième fois, j'ai réalisé que j’étais plus heureuse et que mes enfants étaient plus heureux si je demandais plus d'aide.


gettyimages

 

Aujourd'hui, Charlize dit qu'elle ne peut pas imaginer sa vie sans ses enfants et espère que son exemple va changer l'opinion des gens sur les difficultés à être un parent célibataire.

Des trucs plus intéressants