"Je me suis toujours demandé pourquoi elle voulait toute cette nourriture", le chef de Diana dévoile sa maladie secrète

Célébrités

Quand vous êtes un membre de la famille royale, les gens ne connaissent de vous que ce que vous leur permettez de voir et probablement certaines choses que les sources secrètes peuvent révéler. Et ces sources secrètes, en règle générale, sont issues du personnel qui entoure la personne royale. En ce qui concerne la princesse Diana, Ken Wharfe faisait partie de cette catégorie. Il a été embauché comme agent de protection du prince William. Plus tard, il est devenu garde du corps de la princesse elle-même.

 

gettyimages

Il se souvient de cette période comme l'une des meilleures de sa vie. Ken dit que Diana était le meilleur patron de tous les temps, et en plus de cela, elle aimait s'amuser. Donc, travailler avec la femme qui a changé le visage de la monarchie britannique était un vrai régal.

 

Le garde du corps de Diana n'est pas la seule personne qui peut nous dire d’intéressantes choses sur sa vie. Son ancien chef cuisinier, Darren McGrady, en sait également beaucoup. Il admet que la princesse Diana avait des problèmes de santé, et la raison en était sa boulimie. Elle demandait toutes sortes de nourriture, mais il n'osait pas remettre en cause ses souhaits.

Le dernier livre du chef McGrady

 

Mais vous connaissez l'aide et la complicité de la boulimie... Je faisais la vaisselle pour la princesse. Je me demandais toujours pourquoi elle voulait cette nourriture, n'importe quelle nourriture, mais je ne pouvais rien y faire. J'étais là en tant que chef, mon travail consistait à cuisiner et à préparer la nourriture. Je n'étais pas un psychologue, ni un médecin, qui pouvait lui dire qu’elle ne devrait pas manger tout cela. Je savais que quelque chose n'allait pas mais je ne savais pas ou ne comprenais pas ce qu'était la boulimie.

gettyimages

Mais un moment a tout changé. Le chef se souvient de l'horrible instant où il a appris la nouvelle de son décès. Il ne pouvait tout simplement pas y croire :

Voir de plus en plus de fleurs devant la façade et voir toutes ces personnes. C'était un horrible souvenir.

gettyimages

 

Le palais est subitement devenu un endroit sombre, et seules les tonnes de fleurs rappelaient la beauté qui y habitait jadis.

Des trucs plus intéressants