Tim Allen fait une rare apparition en compagnie de son épou

Tim Allen fait une rare apparition en compagnie de son épouse et de ses filles à la première de "Toy Story 4"

Célébrités

June 14, 2019 19:33 By Fabiosa

Tim Allen a fait une apparition avec sa charmante épouse et ses deux filles à la première de Toy Story 4.

Tim Allen fait une rare apparition en compagnie de son épouse et de ses filles à la première de "Toy Story 4"Getty Images / Ideal Image

Tim Allen fait une sortie en famille

L’un des acteurs et comédiens les plus populaires, Tim Allen, a retrouvé son rôle de Buzz Lightyear dans la quatrième partie du film d’animation emblématique Toy Story.

Mardi dernier, Tim et sa famille ont assisté à la première de Toy Story 4 à Los Angeles. C'était l'occasion de voir l'acteur avec son épouse et ses deux filles.

Tim Allen fait une rare apparition en compagnie de son épouse et de ses filles à la première de "Toy Story 4"Getty Images / Ideal Image

Tim Allen apparaît rarement en public avec ses enfants. C'est pour cette raison que les fans se sont précipités pour les voir.

Tim et sa femme Jane étaient tout sourire alors qu'ils posaient devant les caméras avec leurs filles Katherine et Elizabeth.

Elizabeth est la seule fille du couple. Les deux sœurs ont une différence d'âge de 20 ans. L'aînée Katherine a 30 ans et Elizabeth n'en a que 10.

Tim Allen fait une rare apparition en compagnie de son épouse et de ses filles à la première de "Toy Story 4"Getty Images / Ideal Image

La joyeuse famille de quatre personnes avait tous les yeux rivés sur elle durant l'événement. Seul un aveugle ne remarquerait pas à quel point Tim regardait avec fierté ses filles qui se ressemblent !

L'approche de la parentalité

Dans une interview pour Parade, Tim Allen a commenté son approche parentale du deuxième enfant.

Il a commenté :

J'étais tellement dévasté de mon premier mariage. J'aime les moments que je passe avec ma plus jeune fille maintenant.

C'était agréable de voir Tim Allen avec ses trois chéries ! Vous êtes un homme chanceux, M. Allen !