Melania Trump aurait épousé Donald parce qu’elle avait besoin d’une "figure paternelle" et de sentir protégée

Si l'on en croit un nouveau livre qui éclaire un peu plus les relations entre le Président des États Unis et la Première Dame, Melania a épousé Donald Trump car elle le considérait comme une « figure paternelle ».

Melania Trump aurait épousé Donald parce qu’elle avait besoin d’une "figure paternelle" et de sentir protégéegettyimages

À LIRE AUSSI: “Trop occupé" ou trop indifférent ? Le "non-cadeau" d'anniversaire de Donald Trump à Melania Trump

Une « figure paternelle »

Une auteur populaire, Nina Burleigh, a littéralement défrayé la chronique avec son nouveau livre, Golden Handcuffs: The Secret History of Trump’s Women (Les menottes dorées : L’histoire secrète des femmes de Trump), qui traite de la vie personnelle du Président Américain Donald Trump.

Dans son livre, l’auteur a proposé une théorie intéressante concernant le mariage de Donald et Melania. Burleigh a écrit que Melania avait choisi Donald pour époux parce qu’elle avait besoin d’une « figure paternelle » et de protection.

Joyeux #pubday à GOLDEN HANDCUFFS de @ninaburleigh ! Obtenez votre copie de ce récit complet et provocateur des femmes les plus proches de l'homme qui est peut-être le plus puissant du monde ici : https://t.co/eMyN5bgLyg pic.twitter.com/5zvAXekdCx

Selon le livre, un vieil ami de Mme Trump en Slovénie a déclaré :

Tout n’est qu’une question de pouvoir et de protection… Elle avait besoin d’un homme fort, d’une figure paternelle.

Melania Trump aurait épousé Donald parce qu’elle avait besoin d’une "figure paternelle" et de sentir protégéegettyimages

Comme vous le savez, Melania a 24 ans de moins que son mari. Cependant, la Première Dame des États-Unis ne pense pas que l’écart d’âge soit un obstacle à un mariage heureux.

En ce qui concerne la comparaison de Donald à son père, Melania a déclaré en 2016 lors d’une interview avec GQ :

Ils sont tous deux travailleurs, intelligents et très compétents. Ils ont grandi dans des mondes totalement différents, mais ils ont les mêmes valeurs.

La Maison Blanche a mis fin aux rumeurs

La porte-parole de Mme Trump, Stephanie Grisham, a mis fin aux affirmations mentionnées dans le livre de Burleigh. Elle a envoyé un courriel à People:

Les affirmations faites par des sources anonymes dans le livre sont fausses. Avant d’écrire, l’auteur n’a même pas pris la peine de vérifier ses informations.

La réaction des gens

Dans les réseaux sociaux, les internautes ont également donné leur opinion sur l’expression de « figure paternelle » mentionnée dans le livre.

À LIRE AUSSI: D'Ivana Trump à Kara Young : les femmes préférées de Donald Trump

Que pensez-vous de ce sujet ? Pensez-vous que l'auteur avait des raisons d'écrire de telles choses sur le mariage de Melania et de Donald ?

À LIRE AUSSI: Melania Trump est introuvable ! Où donc est passée la first lady ?