« C'était de ma faute » : pourquoi Jane Fonda s'est-elle accusée du tragique suicide de sa mère ?

La légendaire Jane Fonda a surmonté beaucoup d’épreuves dans sa vie. Aujourd’hui, comme son enfance n’a été qu’abus et abandon, elle est connue comme l'une des plus grandes féministes d'Hollywood.

undefinedgettyimages

Ces dernières années, Fonda est devenue plus ouverte sur son combat contre le patriarcat. Elle a réussi à devenir actrice malgré le harcèlement et les propositions indécentes des grands patrons de l'industrie. Mais ça n’a pas été facile pour Jane de devenir l'une des plus grandes actrices de notre époque. Elle a dû faire un long chemin pour ne plus être sous l’emprise de ses parents et ne pas être dupée par les hommes.

À LIRE AUSSI: Jane Fonda nous dit comment être belle et élégante

L'une des plus grandes tragédies qui ont fait de Jane la personne qu’elle est aujourd’hui a été le suicide de sa mère. Cela a été pour elle une vraie catastrophe.

Accepter la tragédie du suicide de sa mère

Lorsque Jane a eu 11 ans, ses parents légendaires Henry Fonda et Frances Ford Seymore ont divorcé. Sa mère, toujours en dépression, a complètement disparu de la vie de Jane et à chercher de l'aide dans un établissement psychiatrique.

undefinedgettyimages

Durant l’absence de Frances, Henry n’a pas non plus été là pour sa fille durant l'une des périodes les plus difficiles de sa vie.

undefinedgettyimages

Un jour, Frances est revenue brièvement à la maison, mais Jane avait trop de ressentiment pour la voir, ignorant que ce serait la dernière occasion pour elle d'être avec sa mère.

Peu de temps après, Jane a appris que sa mère était décédée d'une crise cardiaque. Tout le monde a essayé de protéger la jeune fille en ne lui disant pas la vérité, mais elle l’a appris de la pire façon possible.

undefinedgettyimages

Fonda a découvert dans un magazine que sa mère s’était tranchée la gorge. Comme Jane l'a révélé lors d'une interview avec Oprah:

Un an après la mort de ma mère, j'étais dans la salle d'étude et une amie m'a donné un magazine sur le cinéma dans lequel il était écrit que ma mère s'était tranchée la gorge.

undefinedgettyimages

Jane a eu le cœur brisé en repensant au dernier moment où elle a refusé de voir sa mère et a commencé à se blâmer pour ce qu’il s'était passé :

Je me suis dit que si j'étais descendue et que je l'avais vue le jour même où elle est arrivée à la maison, elle ne se serait pas suicidée. C'était de ma faute.

Comment elle a appris à se pardonner

Fonda s’est sentie coupable pendant de nombreuses années, jusqu’à ce qu’elle ait accès aux dossiers de l’hôpital de sa mère.

undefinedgettyimages

Jane a découvert la véritable raison du suicide de sa mère, et ça l'a libérée :

L'une des choses les plus importantes que j'ai apprises est que [ma mère] avait été abusée sexuellement. J’ai tout  compris.

Bien que la vérité ait été déchirante, Fonda a finalement cessé de se blâmer pour cette terrible tragédie.

Aujourd'hui, Jane inspire les autres avec sa force. Nous ne cesserons jamais d'admirer son esprit et sa capacité à avoir surmonté les épreuves les plus dévastatrices de sa vie.

À LIRE AUSSI: Mary, la fille adoptive de Jane Fonda révèle comment l'actrice l'a sauvée d'une mort certaine