Victime malchanceuse ou manipulatrice astucieuse ? Lady Colin Campbell dévoile ce qu'elle pense de la Princesse Diana

Célébrités

June 6, 2018 14:10 By Fabiosa

Depuis la mort de Diana, la Princesse de Galles, différents commentateurs ont partagé leur point de vue à propos de la "Princesse du Peuple." Lady Colin Campbel en fait partie. C'est une citoyenne britannique qui se présente comme une auteure et mondaine.

Au cours de sa carrière, elle a écrit plusieurs publications, la plupart à propos de la famille royale britannique. Tandis que la plupart des livres sont sortis sous diverses adresses bibliographiques, ils semblent former une série, car chacun parle de la reine et de certains membres de sa famille proche.

Elle a notamment publié "Diana in Private: The Princess Nobody Knows” en 1992, avant de sortie la suite, un livre intitulé "The Real Diana”, en 1998. Les deux livres se concentraient sur la vie et les faits de la défunte Princesse de Galles, le premier étant sorti peu de temps avant sa mort, et le second peu de temps après.

gettyimages

D'après le DailyMail, Lady Campbell a déclaré avoir été contactée pour rédiger la biographie de la Princesse Diana mais avoir refusé l'offre.

Il a fallu me convaincre, mais c'était au final dans notre intérêt à toutes les deux d'agir ainsi.

La raison de son refus était qu'elle n'était pas à l'aise vis-à-vis de la "posture de victime" adoptée par la Princesse Diana.

Diana avait reçu des conseils de ses amis lui disant d'agir en tant que victime. Je n'étais pas d'accord avec sa posture de victime. Je me disais que cela n'allait rien apporter de bon à elle, à ses enfants, à sa famille ou à la famille royale, j'ai donc refusé.

gettyimages

Malgré sa gêne, Lady Campbell dit qu'elle appréciait la Princesse Diana, mais qu'au final, elle a choisi une autre voie pour suivre ses principes. Elle a ajouté que la défunte Princesse Diana affirmait que sa biographie les aiderait toutes les deux sur le long terme.

Plusieurs mois après la sortie du livre de Lady Campbell, Andrew Morton a sorti sa propre biographie de la princesse Diana, intitulée "Diana: Her True Story." Par coïncidence, la plupart des révélations faites par Lady Campbell dans son propre livre, qui étaient vues comme fausses et controversées, se sont avérées être confirmées dans la biographie officielle.

Pour Lady Campbell, la Princesse Diana a profité de sa position au sein de la famille royale pour manipuler l'opinion publique à son égard, se présentant comme une victime des circonstances et acceptant difficilement la responsabilité de ses actes, qui ont contribué à la fin de son mariage.

gettyimages

Et Lady Campbell n'est pas la seule à dire que la Princesse Diana était une manipulatrice et qu'elle a profité de la famille royale et des sentiments du public. En septembre 2000, des extraits d'un livre écrit par son ancien secrétaire privé Patrick Jephson se sont retrouvés dans le Sunday Times.

Jephson affirme que Diana était loin d'être la figure agréable et charmante qu'elle montrait au public. Il a dit qu'elle était particulièrement impitoyable avec son personnel, accusant même la nounou de son fils, Tiggy Legge-Bourke, d'avortement. Il affirme également que la Princesse Diana avait un penchant pour les mauvaises blagues et qu'elle utilisait même un langage méprisant pour se référer au Duc d'Édimbourg, l'appelant "Stavros", en référence à ses origines grecques.

gettyimages

Étant donné que la Princesse Diana n'avait que peu de confidents, il est peu probable que nous apprenions de nouvelles informations à propos de sa vie à l'avenir. Mais Lady Campbell, comme de nombreux autres commentateurs, continue à nous rappeler que nous ne savons pas forcément tout à propos des membres de la famille royale.