"Elle était si jeune et pleine de vie" : J. K. Rowling reflète dans sa saga «Harry Potter» la douleur d'avoir perdu sa mère

STYLE DE VIE

"Elle était si jeune et pleine de vie" : J. K. Rowling reflète dans sa saga «Harry Potter» la douleur d'avoir perdu sa mère

Date December 17, 2019 14:38

J.K. Rowling est sans aucun doute célèbre pour avoir écrit Harry Potter mais cette gloire ne réprésente rien à ses yeux vu que sa mère, Anne, n'a pas pu en être témoin. La maman de l'auteure est malheureusement décédée à l'âge de 45 ans des suites d'une sclérose en plaques.

Selon la biographie de J. K. Rowling, elle venait d'une "famille difficile" car sa mère était très malade. L'auteure de Harry Potter n'avait que 15 ans lorsque sa mère a été diagnostiquée avec la SEP et 25 ans quand elle est décédée. Joanne parle souvent de son chagrin suite au décès de sa mère et regrette qu'elle n'ai pas pu assister à son succès.

La famille de J.K. Rowling dans Harry Potter

Rowling a partagé la douleur de perdre sa mère dans l'histoire d'Harry Potter. L'un des thèmes principaux des livres est la mort et elle est liée au décès d'Anne il y a des années.

Elle [Maman] était si jeune et si pleine de vie. Avoir votre corps en rébellion contre vous-même est une chose affreuse à laquelle assister, sans parler de la souffrance.

Joanne a écrit sa première histoire 6 mois avant la mort de sa mère mais le décès de celle-ci à 45 ans a apporté tellement de douleur et une nouvelle sensation de perte que l'auteure préférée du monde l'a insufflé dans les livres de Harry Potter.

Mes livres parlent en grande partie de la mort. Ils ouvrent avec celle des parents de Harry. Il y a l'obsession de Voldemort pour vaincre la mort et sa quête de l'immortalité à tout prix, le but de quiconque qui possède de la magie. Je comprends tellement pourquoi Voldemort veut vaincre la mort. Nous en avons tous peur.

Tout au long de la saga, les parents du protagoniste restent "présents" pour donner un sens particulier à ceux qui ont perdu les membres de leur famille dont ils étaient extrêmement proches. Lorsque J.K. Rowling a perdu sa meilleure amie et sa mère en une seule personne, cela a transformé son monde et a eu un impact significatif sur sa carrière d'écrivain.

Héritage

J.K. Rowling souffre toujours de l'énorme douleur d'avoir perdu sa mère il y a 20 ans mais elle continue également à la commémorer en ayant créé la clinique de neurologie régénératrice Anne Rowling.. K. Rowling.

La clinique cherche à répondre aux demandes en nouvelles thérapies efficaces grâce à la recherche clinique en neurologie régénérative. En ciblant la découverte de traitements qui ralentiront la progression des maladies neurodégénératives, y compris la SEP, elle a l'ambition ultime de réparer les dommages.

Le mardi 8 octobre 2013, J.K. Rowling a assisté à l'inauguration officielle de la clinique de neurologie régénératrice Anne Rowling, à l'Université d'Édimbourg. La clinique a été officiellement ouverte par le chancelier de l'Université, SAR la princesse. Les patients atteints de sclérose en plaques et d'autres maladies neurologiques bénéficient déjà de la clinique de recherche, qui est opérationnelle depuis le début de l'année. La Clinique a été fondée suite à un don substantiel de J.K. Rowling, et est nommée en l'honneur de sa mère, Anne Rowling, décédée de la sclérose en plaques à 45 ans.

J.K. Rowling a déclaré dans un communiqué :

"Je suis émue et ravie de voir la clinique Anne Rowling officiellement ouverte aujourd'hui par SAR la princesse. Après avoir observé les plans de la Clinique se développer et s'étendre pour répondre aux besoins des patients, des cliniciens et des chercheurs, je suis maintenant très fière de voir le bâtiment terminé et fonctionner comme le cœur battant qu'est ce centre d'excellence. Merci à tous ceux qui ont participé à sa création et à son fonctionnement."

La femme de 54 ans a également fait un don de 19 millions de dollars pour étudier la sclérose en plaques, en l'honneur de sa défunte mère, Anne, décédée des complications de cette maladie neurologique chronique.

J.K. Rowling a reçu aujourd'hui le British Red Cross Humanity Award pour son travail caritatif et son plaidoyer pour les causes humanitaires. Ce prix rend hommage à d’éminents philanthropes et humanitaires dont le travail a changé la vie des gens à travers le monde.

Recevant le prix du PDG de la Croix-Rouge britannique Mike Adamson, J.K. Rowling a déclaré :
"J'ai longtemps admiré l'impact du travail de la Croix-Rouge au lendemain d'un conflit ou d'une catastrophe et c'est un privilège de contribuer à son soutien. Je suis vraiment honorée d'accepter ce Red Cross Humanity Award et de me retrouver associée à une entreprise aussi distinguée."

Perdre un être cher est une douleur d'un autre niveau. Pourtant, nous devons rester forts quoi qu'il arrive.