Une famille de onze forcée de vivre dans des logements séparés parce qu'on ne peut pas leur trouver une maison

Famille & Enfants

October 23, 2018 14:11 By Fabiosa

Birmingham fait-elle face à une crise du logement qui oblige les membres d'une famille à vivre séparés ?

À LIRE AUSSI: Une femme transforme la maison abandonnée de sa grand-mère en une superbe demeure chaleureuse et accueillante

Crise du logement ?

Selon un rapport du Birmingham Mail, une famille de 11 personnes, les Hussain - Simone, Ansar, et leurs 9 enfants, ont été forcés de vivre dans des logements séparés au centre-ville de Bristol.

Ce sont là leurs conditions de vie depuis 65 jours en attendant qu'une maison soit mise à leur disposition à Birmingham.

Dans quelle mesure les Hussain sont-ils à blâmer ?

Simone affirme qu'ils ont été forcés de quitter la maison qu'ils habitaient précédemment en raison de ses équipements défectueux. Mais la  demande qu'ils ont faite auprès du conseil municipal de Birmingham n'a pas encore abouti.

Le conseil municipal affirme qu'il est difficile de trouver une maison répondant aux critères qu'ils demandent, à savoir six chambres à coucher. De ce fait, nous déclare Simone, ils vivent actuellement d'hôtels de passage en meublés.

Si on en croit les réactions dans les médias sociaux, les Hussain sont les seuls responsables de cette situation. C'est leur choix d'avoir eu autant d'enfants. Ils ne devraient pas attendre que le gouvernement règle leurs problèmes familiaux. Réflexions ?

À LIRE AUSSI: L'étonnante revanche d'un bailleur dont l'appartement a été saccagé et abandonné par ses locataires