Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveux

Les années de collège ne sont faciles pour aucun enfant, car il faut non seulement acquérir des connaissances, mais aussi être en mesure de nouer des relations avec d’autres élèves. Malheureusement, pour certains enfants, cette période devient la pire de leur vie. Parmi ces enfants, il y en a qui sont victimes de moqueries, d'insultes, de sobriquets, d'autres font l'objet de rumeurs et peuvent même être exclus à dessein de certaines activités.

Selon les statistiques du Centre National de lutte contre l'intimidation, plus d'un élève sur cinq (20,8%) ont déclaré avoir été harcelé, et 33% parmi eux ont déclaré être harcelé au moins une ou deux fois par mois. 

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxAlejandroCarnicero / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Les nouvelles méthodes pour prévenir le harcèlement et protéger nos enfants. Fonctionnent-elles vraiment ?

Une camarade de classe a mis le feu aux cheveux de cette fille

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxCBS Philly / YouTube

La jeune adolescente de 13 ans résidant à Philadelphie aux Etats-Unis a vécu le pire jour de sa vie, lorsqu'un de ses camarades de classe a mis le feu à ses cheveux pendant que les autres enfants riaient en la regardant. 

Navaeh Robinson explique qu'elle attendait à l'arrêt de bus situé à quelques rues de l'école, quand un de ses camarades s'est servi d'un briquet pour enflammer ses cheveux. Dans une interview accordée à CBS Philly, elle confie : 

Quand cela s'est produit, j'ai été très vite prise de panique car j'ai vraiment cru que j'allais mourrir, en voyant mes cheveux prendre feu aussi vite. 

Les autres enfants se tenaient près de la petite fille en riant, et personne n'osa l'aider. Ceci provoqua des brûlures au premier degré. Ce fut une expérience vraiment traumatisante pour Navaeh, qui n'avait pourtant rien fait de méchant aux autres enfants, mais voulait juste prendre le bus pour l'école. 

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxCBS Philly / YouTube

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxCBS Philly / YouTube

À LIRE AUSSI: Maternelle à Paris : Une fillette aurait subi un viol collectif par trois de ses camarades âgés de 4 ans !

Tanya Robinson, la mère de la jeune fille affirme :

Le docteur m'a expliqué que c'est sa coupe de cheveux qui lui a sauvé la vie. Cela aurait été différent, qu'elle ne serait même plus ici.

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxCBS Philly / YouTube

Ce n'est pas la première fois que Navaeh est victime de harcèlement à l'école. Dans son ancienne école, un de ses camarades lui a brisé le pouce. 

Le département de police de Philadelphie a démarré une enquête sur cette affaire. Les officiers de police ont marché main dans la main avec la jeune fille, mais ils lui ont également offert des cadeaux : des fleurs, un ballon et un ours en peluche.

 Certains officiers de police de Philadelphie ont été émus aux larmes par la force et le courage de Neveah Robinson de retourner à l’école après qu’un « tyran » ait mis le feu aux cheveux de la fille de 13 ans. Les officiers lui ont donné des fleurs et l'ont escortée jusqu'à la maison.

Comment réagir si votre enfant est victime d'intimidation ?

Evidemment, tous les parents espèrent qu'une si horrible expérience n'arrivera jamais à leur enfant, et que tout se passera bien pour eux à l'école. Quoi qu'il en soit, il est toujours important de rester attentif et être capable de relever très tôt les signes, avant que la situation n'empire.

Selon le site Empowering Parents, certains signes permettent de savoir si votre enfant est bel et bien en sécurité à l'école :

  • Votre enfant refuse d'aller à l'école. 
  • Il vous demande tout le temps de l'emmener à l'école. 
  • Il est fréquemment malade, souffre de maux de tête et des problèmes de sommeil, ou demande souvent à rester à la maison. 
  • Son humeur change après qu'il ait regardé son téléphone ou après s'être connecté sur les réseaux sociaux. 
  • Ses affaires personnelles sont abîmées ou disparaissent. 
  • Des blessures inexpliquées ou des ecchymoses.

À LIRE AUSSI: 3 histoires horribles qui prouvent que le harcèlement existe et qu'il peut tuer. Comment protéger nos enfants ?

Comme vous pouvez le voir, le harcèlement peut arriver à n'importe qui, et il n'y a aucune garantie que votre enfant ne soit pas entrain de vivre cette horrible expérience à l'école. 

Mais comment réagir si votre enfant est victime de harcèlement ? Voici quelques recommandations que vous pouvez suivre :

  • Ayez des discussions ouvertes avec votre enfant, parlez-lui de votre propre expérience. 
  • Encouragez votre enfant à aller à la rencontre du conseiller d'orientation de l'école, d'un professeur ou du directeur de l'école. 
  • Parlez-lui de ses droits légitimes et son devoir de mettre fin à tout type de comportement préjudiciable.
  • Les mesures officielles : choisissez le meilleur moyen d'y remédier ensemble sans pour autant agir dans la démesure ou la précipitation. 

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxGagliardiImages / Shutterstock.com

Il est difficile d'imaginer à quel point cette expérience fut horrible pour la jeune fille. Elle a été profondément blessée par sa camarade de classe, alors que les autres enfants se tenaient devant elle en riant. Pourquoi personne n'est-il venu arrêter ce garçon ? Avaient-ils peur de subir également le même traitement ? Et comment se fait-il qu'aucun adulte ne soit intervenu ? Pourquoi aucun parent n'a expliqué à son enfant que le harcèlement est inacceptable sous toutes ses formes. 

Ne restons pas en dehors de ça et faisons quelque chose pour mettre fin au harcèlement dans les écoles. Nous devrions faire plus attention à nos enfants et essayer de prévenir de telles situations le plus tôt possible. 

Une petite de 13 ans a failli trouver la mort en allant à l'école après qu'un tyran ait mis le feu à ses cheveuxGagliardiImages / Shutterstock.com

Malheureusement, personne n'est épargné du harcèlement. Notre mission est de faire attention à chaque détail aussi infime qu'il soit, et prévenir le harcèlement, ou tout au moins y mettre fin au plus tôt. Nous avons tous l'obligation de rendre les écoles plus sûres pour nos enfants !

À LIRE AUSSI: De la dépression et de l'anxiété à la toxicomanie et au suicide : les effets horribles du harcèlement

Des trucs plus intéressants