Les plus gros "piercing" au nez de l'histoire : voici l'origine des écarteurs nasaux des Apatanis

Après avoir découvert les femmes de la tribu Apatani, vous comprendrez rapidement qu'elles détestent attraper un rhume. Leur apparence faciale unique avec de grands écarteurs nasaux et tatouages faciaux peut sembler étrange, mais il y a une explication raisonnable de longue date derrière cette pratique.

David Evison / Shutterstock.com

Bienvenue dans la tribu Apatani

Les femmes flamboyantes de la tribu Apatani vivent en Inde, à Arunachal Pradesh, dans la vallée de Ziro. Les citoyens les plus âgés ne trahissent pas leurs traditions et continuent à travailler dans les rizières.

David Evison / Shutterstock.com

Leur régime constitué principalement de poisson les aide à survivre dans un endroit isolé, et leur religion leur offre la possibilité de prier pour le soleil (Donyi) et la lune (Polo). Cependant, ce qui les démarque des autres tribus locales est leur "bijou" facial.

La raison des écarteurs nasaux

Il y a longtemps, la tribu Apatani souffrait des raids des autres tribus. Tandis que ce peuple se concentrait principalement sur l'agriculture, il ne s'investissait pas beaucoup dans la défense. Par conséquent, leurs voisins plus puissants les terrorisaient constamment en prenant leur trésor le plus précieux : les jolies femmes.

Matt Hahnewald / Shutterstock.com

Les femmes de la tribu étaient considérées comme les plus belles de la région locale et étaient la raison de la grande jalousie des ennemis voisins. Ils ont dû trouver un moyen de répliquer rapidement, et le leader des Apatanis a alors pris une décision fatidique.

David Evison / Shutterstock.com

Après les premières règles, qui honorent le début de l'âge adulte, chaque femme devait se faire insérer de grands écarteurs circulaires dans le nez, connus sous le nom de "yaping hurlo" ainsi que se faire tatouer le visage. Plus les écarteurs étaient gros, plus la femme était considérée comme belle.

David Evison / Shutterstock.com

Ces procédures avaient pour but de rendre les femmes apatanis moins séduisantes afin qu'elles ne se fassent pas kidnapper par les tribus ennemies.

Les Apatanis aujourd'hui

La tradition a pris fin en 1970 quand les gens ont pris conscience qu'il n'y avait plus de danger émanants d'autres tribus. Les femmes apatanis modernes sont en effet jolies et n'ont plus à avoir peur d'être kidnappées à cause de leur beauté.

Matt Hahnewald / Shutterstock.com

Ces traditions étranges à travers le monde nous permettent de voir à quel point les gens peuvent être différents. Les circonstances difficiles de cette tribu ont créé une image emblématique qui restera à jamais gravée dans l'histoire.

Matt Hahnewald / Shutterstock.com

 

Des trucs plus intéressants