Chères mamies, on vous aide ! 5 phrases que vous ne devriez

VIE QUOTIDIENNE

Chères mamies, on vous aide ! 5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos petits-enfants

Date March 14, 2019 16:56

Le domaine de la parentalité a déjà été plus que largement exploré. Mais qu'en est-il de la grand-parentalité ? C'est un sujet qu'on estime tout aussi importantvoire bien plus.

Pour quelle raison ? Parce que les grands-parents ont le double d'influence sur la vie des enfants. Voyons ensemble de quoi il est question !

Chères mamies, on vous aide ! 5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos petits-enfantsbbernard / Shutterstock.com

Le fossé générationnel a en quelque sorte négligé l'impact que peuvent avoir les grands-parents comme tuteurs. Bien que leur connaissance du monde soit étendue, cela ne leur est d'aucune utilité en terme de pertinence temporelle. En effet, ils pourront enseigner et soutenir autant que les parents, cela n'empêchera pas les enfants de les ranger par défaut dans la catégorie des personnes "démodées". Leur amour et leur respect mutuels sont dès lors les seules caractéristiques fondamentales sur lesquelles les grands-parents peuvent encore travailler.

À LIRE AUSSI: Nostalgie : 10 objets de la cuisine de nos grands-parents qui nous manquent certainement aujourd'hui

Chères mamies, on vous aide ! 5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos petits-enfantsCultura Motion / Shutterstock.com

Les sujets à ne pas aborder avec ses petits-enfants

Bien que les conseils donnent en général de bons résultats sur les enfants, les critiques sont quant à elles plus efficaces mais peuvent se révéler toxiques et néfastes pour eux. Ainsi, en tant que grands-parents bien-aimés, les sujets suivants sont à bannir comme le suggère le HuffingPost :

1. Le poids d'un enfant est un sujet qui ne devrait concerner que ses parents ou son pédiatre, personne d'autre. Les grands-parents font donc partie des gens qui devraient éviter d'utiliser le terme de "gros" à leur encontre. Vous pouvez par contre encourager discrètement leurs bonnes habitudes. 

2. Ne jamais juger négativement leurs choix vestimentaires. Le mot "affreux" est prohibé pour les grands-parents. Alors, restez juste Mémé, pas une critique de mode qui va plutôt avoir pour effet de décourager son petit-enfant.

3. Ok, on l'a bien compris, vous êtes épatée par d'autres enfants, mais ne faites jamais de comparaisons avec votre propre petit-enfant. Cela pourrait être terrible pour son estime personnelle et vous ne voudriez pas être tenue pour responsable de ça, n'est-ce pas ?

À LIRE AUSSI: Voici 6 remèdes de grands-mères qui sont validés par la science

4. C'est une très mauvaise idée de critiquer les parents de l'enfant en face de celui-ci. L'enfant pourrait croire qu'ils ne sont ni parfaits, ni justes dans leurs décisions et ce, peu importe le domaine. Cela lui donnerait aussi un angle d'attaque dans les négociations avec ses parents et cela pourrait également le dérouter ou le frustrer.

5. Evitez l'utilisation du mot "jamais" à tort et à travers, comme par exemple dans "tu ne peux jamais aller là" ou " tu ne peux jamais faire ça". C'est tout bonnement toxique. Il n'y a rien qu'un enfant ne fera "jamais". Si vous souhaitez prévenir l'enfant d'un danger ou le protéger, utilisez plutôt "tu ne devrais pas".

Voici ce que vous devriez dire à la place

Selon le site du Grand Times, voici comment vous pourriez rendre leur vie meilleure, sur base d'échanges autrement plus sains :

  • Donnez-leur le meilleur de votre attention possible lorsque vous échangez ;
  • Essayez de ne pas leur imposer votre opinion sur base de votre propre expérience ;
  • Proposez-leur de changer de sujet si ce que vous leur avez présenté semble les ennuyer ;
  • Soyez disponible lorsqu'ils manifestent le besoin de parler à quelqu'un ;
  • Demandez-leur délibérément de vous enseigner quelque chose.

Chères mamies, on vous aide ! 5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos petits-enfantssirtravelalot / Shutterstock.com

La violence verbale est l'un des plus grands traumatismes que peuvent expérimenter la plupart des enfants. Évitez les termes suggérés et adoptez ce qui précède pour devenir la/le plus incroyable des grand-mères/grands-pères.

Partagez et propagez la bonne parole pour un monde meilleur !

À LIRE AUSSI: Les psychologues conseillent aux grands-parents de s'occuper de leurs petits-enfants ; mais attention aux effets négatifs


Le contenu de cet article est uniquement à caractère informatif et ne remplace aucunement l’avis d’un spécialiste certifié.