Comprendre les causes de la maltraitance à l'égard des seniors peut certainement nous aider à la prévenir

Famille & Enfants

November 20, 2018 16:48 By Fabiosa

Vieillir est un processus naturel, mais également effrayant aux yeux de beaucoup et ce, pour diverses raisons. Il y a d'abord l'appréhension due à la peur de la mort, ou encore celle de devenir faible et incapable de s'occuper de soi-même et donc, de finir par dépendre d'autres personnes. C'est pourquoi il est aussi réconfortant de voir que les gens dont vous dépendez vous procurent les meilleures conditions de vie, satisfont vos besoins, et vous soutiennent tout au long de ce voyage. Malheureusement, les statistiques montrent que ce n'est pas toujours le cas. La maltraitance à l'égard des seniors est un problème très présent, et pour le combattre, nous devons connaître ses racines et les causes qui se cachent derrière. 

Comprendre les causes de la maltraitance à l'égard des seniors peut certainement nous aider à la prévenirBerna Namoglu / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Pour protéger nos seniors, nous devons connaître les types de violence dont ils sont victimes

Les causes des abus sur les personnes âgées

Ce type de maltraitance peut se produire n'importe où et toucher n'importe qui, mais la majorité des cas signalés sont commis par des membres de la famille des victimes et le personnel soignant. Pour être juste, ces abus ne sont pas toujours intentionnels et conscients. Il arrive parfois que les gens ne réalisent même pas qu'ils peuvent faire du mal à une personne, par exemple, lorsqu'ils ne s'occupent pas bien d'elle. Alors, quelles sont les causes de la négligence et de la maltraitance à l'égard des seniors ? 

  1. Problèmes comportementaux. Certains auteurs d'abus sont tout simplement habitués à gérer les situations par la violence. Dans d'autres cas, ils peuvent être trop surchargés, ce qui se traduit par une violence qui retombe sur la personne âgée affaiblie, par de la négligence, ou même de l'exploitation financière. 
  2. Problèmes de contrôle et de domination. Certains fournisseurs de soins aiment exercer un pouvoir sur les personnes âgées, prendre le contrôle de la relation qu'ils entretiennent avec elles et les forcer à faire des choses qu'elles ne veulent pas faire. 
  3. Mauvaises relations. Quelquefois, les enfants adultes et leurs parents n'entretiennent pas des relations saines, ce qui entraîne souvent toutes sortes d'abus : physiques ou financiers. 
  4. Maisons de retraite. Les deux raisons principales de maltraitance dans les maisons de retraite sont l'absence de personnel de qualité et le sous-effectif. 

Comprendre les causes de la maltraitance à l'égard des seniors peut certainement nous aider à la prévenirChameleonsEye / Shutterstock.com

Les facteurs de risque

On peut comprendre que, passé un certain point dans l'existence, il devienne plus difficile de prendre soin de soi. C'est pourquoi l'expression "adulte vulnérable" a été créée. Cela veut simplement dire que tout adulte de plus de 60 ans et souffrant de certains problèmes de santé s'expose à être victime de maltraitance. Quels sont les autres facteurs qui peuvent contribuer à la maltraitance sur ces adultes vulnérables ?

  1. Le tissu social. Les personnes âgées deviennent chaque année moins intégrées socialement, ce qui entraîne non seulement un déclin des capacités cognitives, mais également une vulnérabilité accrue à toutes sortes d'arnaques. 
  2. La situation domestique. Partager son domicile avec d'autres membres de la famille (autres que le conjoint) peut également présenter un risque de maltraitance. Vivre seul est considéré comme la meilleure mesure protectrice contre les abus.
  3. La maladie mentale. La démence sénile est le plus grand facteur de maltraitance envers les seniors, en particulier dans les maisons de retraite. L'agresseur est en effet conscient que la victime est incapable de le dénoncer, ce qui en fait une cible facile. 
  4. Une relation privilégiée avec le fournisseur de soins. L'un des facteurs de risque les plus importants de maltraitance est une relation trop personnelle entre le soignant et l'adulte vulnérable. 

Comprendre les causes de la maltraitance à l'égard des seniors peut certainement nous aider à la prévenirPiyadapr25 / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Personne ne devrait subir cela. La maltraitance des seniors n'est pas un mythe, mais une terrible réalité

Comment prévenir les abus ?

Si vous êtes d'accord pour dire avec nous que personne ne devrait tolérer cette maltraitance, vous devez aider à l'empêcher. Il existe différents moyens de le faire, mais le tout premier est d'en apprendre davantage sur la nature de ces abus et de cette négligence. Parmi les mesures de prévention à prendre, on peut citer : 

  1. Essayez de maintenir les personnes âgées socialement actives aussi longtemps que possible. De multiples études ont prouvé que l'intégration sociale aide considérablement à rester en bonne santé. 
  2. Restez en contact avec elles. La meilleure compagnie dont elles puissent profiter est celle des parents proches et des amis. Soyez là pour elles. 
  3. Tenez-les régulièrement informées de l'état de leurs finances. 
  4. Ne laissez aucun senior vivre avec une personne au comportement notoirement abusif.
  5. Maintenez la personne âgée physiquement active. Inutile de préciser que des exercices quotidiens associés à une alimentation équilibrée ne font pas que conserver une bonne santé, ils l'améliorent également. 

Comprendre les causes de la maltraitance à l'égard des seniors peut certainement nous aider à la prévenirkaren roach / Shutterstock.com

Il y a encore beaucoup de choses à faire pour prévenir la maltraitance envers les seniors, notamment suivre une formation de soignant spécialisée dans la sénilité, participer à des campagnes de sensibilisation, demander conseil à un psychologue, et bien sûr, dénoncer tout cas suspect. Si vous pensez que la victime est exposée à un danger immédiat, appelez les services de sécurité sans attendre. Autrement, vous pouvez prendre contact avec Pour les personnes âgées, un organisme français qui sera en mesure de prendre en charge votre requête, ou encore contacter les services locaux de protection des personnes âgées. Trop de cas de maltraitance demeurent encore non signalés et amplifient le problème. Il faut que cela change !

À LIRE AUSSI: Placer vos parents en maison de retraite ? Les chiffres de la maltraitance envers les seniors sont terrifiants