L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des proches

VIE QUOTIDIENNE

L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des proches

Date November 20, 2018 16:44

La maltraitance à l'égard des seniors est un problème considérable dans notre pays, et il faut malheureusement s'attendre à ce qu'il prenne encore de l'ampleur, étant donné le nombre croissant de personnes âgées. Cela étant établi, nous allons parler aujourd'hui de l'un des types d'abus les plus fréquents : l'exploitation financière. De récentes études montrent que celle-ci est favorisée par la facilité avec laquelle elle peut être commise. Autre fait troublant : un sondé sur cinq connaît au moins une personne qui est ou a été exploitée pour des raisons financières. Alors que peut-on faire pour lutter contre ce problème ? Nous devons tout d'abord savoir le reconnaître.

L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des prochesmrmohock / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Pour protéger nos seniors, nous devons connaître les types de violence dont ils sont victimes

L'exploitation financière des seniors : les signaux d'alarme

La plupart des cas d'abus financier sur les personnes âgées sont perpétrés par des membres de la famille de la victime, et de nombreux cas peuvent nous aider à comprendre la nature du problème. Par exemple, une femme atteinte de démence a été financièrement exploitée par son propre fils qui retirait de grosses sommes de son compte en banque pour satisfaire ses propres besoins. 

Autre exemple, un homme a mis sa mère atteinte de démence sénile dans une maison de retraite médicalisée. Pour ce faire, il a vendu la maison de celle-ci à un prix très élevé, et il a pris l'argent restant de la vente. Un tel cas est considéré comme de l'exploitation financière parce que l'argent ne lui appartenant pas, il n'avait aucun de droit de le garder. 

L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des prochesRuslan Guzov / Shutterstock.com

Les signes d'abus financiers :

  • retraits bancaires ou au distributeur inexpliqués ;
  • factures impayées et avis d'expulsion ;
  • biens manquants ;
  • signatures suspectes sur des documents légaux ;
  • changements inattendus sur des documents légaux ;
  • la personne âgée ne comprend pas sa situation financière ;
  • la qualité des soins reçus par la personne âgée est bien en-dessous de ce qu'elle pourrait s'offrir.

L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des prochesNadino / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Personne ne devrait subir cela. La maltraitance des seniors n'est pas un mythe, mais une terrible réalité

Comment faire cesser l'exploitation financière des aînés ?

Comme on peut s'y attendre, la plupart des cas d'abus sur les seniors ne sont jamais signalés. Et c'est là le plus gros problème. Pour y mettre un terme, vous devez reconnaître les signes de violence domestique, de négligence ou d'exploitation, et les dénoncer. L'exploitation financière ne fait pas exception, et si vous suspectez un cas quelconque, il est important de le signaler aux services de protection des personnes âgées de votre ville. Vous pouvez également prendre contact avec l'organisme Pour les personnes âgées. En outre, il est conseillé de déposer une plainte à la police. 

L'exploitation financière des personnes âgées : plus grave qu'on le pense et souvent commise par des prochesAsier Romero / Shutterstock.com

D'autres options consistent également à vous familiariser avec les lois relatives à ce sujet. De même, il est préférable d'obtenir une ordonnance restrictive d'un tribunal dès le début de l'affaire. Naturellement, signaler une personne coupable d'abus n'est pas chose aisée, en particulier lorsqu'il s'agit d'un membre de la famille. Toutefois, nous sommes convaincus que ce type de maltraitance ne doit pas être toléré. Les personnes âgées ne méritent pas d'être négligées, abusées et exploitées alors que bien souvent, elles ne peuvent même pas se défendre seules. Qui donc va les aider dans ce cas ?

À LIRE AUSSI: Placer vos parents en maison de retraite ? Les chiffres de la maltraitance envers les seniors sont terrifiants