Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlemen

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédies

Famille & Enfants

November 16, 2018 17:20 By Fabiosa

Le harcèlement existe dans toutes les écoles et n'importe quel enfant peut en être victime. Il ne doit cependant pas être considéré comme une fatalité ou un élément naturel de la vie à l'école. Comment quelque chose conduisant à des dépressions chroniques, des troubles de l'anxiété, des comportements suicidaires et des meurtres de masse pourrait-il être considéré comme normal ? 

La harcèlement peut se présenter sous des formes diverses et potentiellement difficiles à reconnaître. Les manifestations peuvent être physiques (bousculades, coups, etc.), émotionnelles (humiliations, intimidations, menaces, indifférence, etc.), verbales (insultes, railleries, etc.). On assiste ces temps-ci à l'apparition d'un nouveau type appelé cyber-harcèlement, qui englobe des comportements intentionnels et répétés à travers des appareils électroniques tels que les téléphones, ordinateurs, tablettes, dans le but de harceler, maltraiter, ou menacer une autre personne. Comment peut-on dès lors protéger nos enfants de tous ces dangers ? Pour être résolu, tout problème doit d'abord être identifié. C'est pourquoi nous devons connaître les signes extérieurs du harcèlement si nous voulons y faire quelque chose. 

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédiesGagliardiImages / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Trouver les racines du 'bullying' : qui ou que doit-on blâmer ?

Les signes du harcèlement : tout ce que vous devez savoir

Hélas, beaucoup d'enfants ont trop peur ou trop honte de dire à leurs parents qu'ils se font harceler. C'est pourquoi c'est à nous, parents, qu'il revient de savoir s'il se passe quelque chose. Voici donc quelques-uns des signes de harcèlement les plus fréquents.

Comment savoir si votre enfant se fait harceler :

  • blessures inexpliquées et suspectes ;
  • objets personnels perdus ou détériorés (appareils électroniques, bijoux, vêtements, etc.) ;
  • enfant fréquemment malade (maux de ventre, maux de tête, etc.) ;
  • changements visibles dans les habitudes alimentaires ;
  • troubles du sommeil (insomnie, cauchemars, etc.) ;
  • résultats scolaires en baisse ; 
  • retrait sur soi et apathie (perte d'intérêt pour les choses qui le rendaient autrefois heureux) ;
  • baisse de l'estime de soi ;
  • comportement auto-destructeur (auto-mutilation, comportement suicidaire, fugues, etc.).

Certains de ces signaux d'alarme sont difficiles à remarquer, notamment les manifestations plus psychologiques. Il est important de faire savoir à vos enfants qu'ils peuvent vous demander de l'aide, quelle que soit la situation. Et si vous reconnaissez certains de ces signes chez lui, ne fermez pas les yeux dessus. Chaque jour est important ! 

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédiesAfrica Studio / Shutterstock.com

Comment aider les victimes de harcèlement ? 

Si vous pensez que votre enfant est victime de harcèlement, la toute première chose à faire en tant que parent est de l'encourager à en parler. Soyez ouvert, exprimez votre inquiétude, mais ne le poussez pas dans ses retranchements ! Si votre enfant se confie à ce sujet, essayez d'obtenir des détails sur l'identité de son persécuteur, ainsi que sur les circonstances. Discutez ensemble des solutions possibles au problème et enseignez à votre enfant à réagir de manière appropriée en cas d'incident similaire. 

Si vous pensez que vous ne pouvez pas ramener la situation sous contrôle, il est tout à fait normal de demander de l'aide. Tout d'abord, contactez les autorités de l'établissement et discutez ensemble des moyens possibles pour résoudre le problème. Mettez en place un plan clair et assurez-vous qu'il est bien appliqué. Faites un suivi avec votre enfant, quoi qu'il arrive. Assurez-vous qu'il comprenne qu'il a le droit d'être en sécurité. 

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédiesRido / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: Les formes les plus courantes du bullying : comment savoir lorsque quelqu'un en est victime ?

Comment savoir si votre enfant en harcèle d'autres :

  • comportement excessivement agressif et impulsif ;
  • il fréquente des enfants qui en harcèlent d'autres ; 
  • tendance à blâmer les autres pour ses propres problèmes ;
  • il ramène inexplicablement de nouvelles affaires ou de l'argent ;
  • convocations fréquentes dans le bureau du principal ;
  • inquiétude excessive au sujet de sa réputation ou de sa popularité ;
  • il n'est pas prêt à accepter la responsabilité de ses actes ;
  • violence sur des animaux.

Le harcèlement ne fait pas seulement du mal à sa victime, mais également à son auteur. C'est pourquoi il est important de reconnaître les symptômes précoces et de prendre des mesures. Les enfants qui passent leur temps à en harceler d'autres risquent de finir en prison, de devenir dépendants à la drogue, d'attraper des MST, d'être confrontés à des grossesses juvéniles, etc. Restez toujours attentifs aux signes de comportement brutal chez votre enfant et assurez-vous qu'il comprenne les limites de ce qui est socialement acceptable. 

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédiesMonkey Business Images / Shutterstock.com

Comment aider un enfant harceleur ?

Modifier un comportement est très difficile, et il faut s'y prendre lorsque l'enfant est encore jeune. Si vous pensez que votre enfant en harcèle d'autres à l'école, c'est à vous qu'il incombe de l'aider à changer. Pour y arriver, vous devez maintenir une atmosphère positive à la maison. En outre, vous pouvez envisager de suivre les recommandations suivantes : 

  1. Assurez-vous que votre enfant comprenne que le harcèlement est un problème grave et que vous ne l'accepterez pas. Prenez des mesures disciplinaires pour le punir pour un tel comportement. 
  2. Enseignez-lui la gentillesse et le respect. Faites-lui comprendre que tous les gens sont différents et qu'il n'y a pas de honte à cela. Soulignez vos propres différences, ainsi que celles de votre enfant. 
  3. Faites en sorte qu'il ne fréquente pas d'autres harceleurs. Les amis ont souvent un impact considérable sur le comportement d'un enfant.
  4. Fixez des limites claires. Expliquez-lui les limites acceptables de l'agressivité. 
  5. Félicitez et encouragez un comportement social approprié. Cela fonctionne généralement mieux que des punitions. 
  6. N'espérez jamais de changements immédiats. Votre enfant a parcouru un long chemin pour devenir un harceleur. Faire le chemin inverse lui prendra également du temps. Faites preuve de patience et de persévérance ! 

Chaque parent doit rester attentif aux signes de harcèlement à l'école. C'est le seul moyen d'éviter les tragédiesAfrica Studio / Shutterstock.com

Chacun mérite une seconde chance, et les enfants harceleurs ne font pas exception à cette règle. Très souvent, c'est une mauvaise éducation qui pousse des enfants dans cette voie, un manque d'attention, ou l'approbation parentale d'un comportement agressif et violent. C'est pourquoi la harcèlement est un problème de société, ce qui signifie que tout le monde est concerné. Ce n'est que par la sensibilisation et des actions concrètes qu'il pourra être résolu. Combien d'enfants devront encore mettre fin à leurs jours ou prendre les armes pour faire un massacre dans la cafétéria de l'école avant que nous fassions enfin quelque chose ? 

À LIRE AUSSI: 3 histoires horribles qui prouvent que le bullying existe et qu'il peut tuer. Comment protéger nos enfants ?