Une grand-mère de 95 ans de Daytona va en prison pour avoir giflé sa petite-fille avec une pantoufle

Famille & Enfants

May 22, 2018 14:36 By Fabiosa

Une femme de 95 ans de Daytona Beach, en Floride, a été récemment arrêtée par des policiers pour avoir giflé sa petite-fille avec une pantoufle. Après l'incident, la dame a elle-même appelé les urgences car elle voulait que sa petite-fille quitte la pièce.

Elle a déclaré :

Elle ne veut pas sortir de mon lit. Je veux qu'elle sorte de mon lit, je ne veux pas avoir de problèmes, ... car elle n'écoute pas ce que je lui dis.

© Fox 13

Hattie Reynolds, la dame arrêtée, a expliqué la situation en disant qu'elle en avait "marre de sa petite-fille qui reste au lit toute la journée et qui consomme toute la climatisation."

La femme a dit que sa petite-fille de 46 ans ne voulait pas sortir de la maison, ce qui l'a énervée. Quelques secondes plus tard, elle a pris une pantoufle et l'a frappée au visage.

Quand la police est arrivée sur place, la petite-fille a refusé de porter plainte. Quoi qu'il en soit, en raison des lois vis-à-vis de la violence domestique, les policiers n'avaient d'autre choix que d'arrêter la vieille dame.

Le policier a dit :

Si votre femme déclare que vous avez menacé de la frappe, vous seriez arrêté car c'est considéré comme de la violence domestique.

Les officiers ont fait ce qu'ils avaient à faire en fonction des lois existantes. Cependant, le châtiment corporel est encore légal aux États-Unis. Le châtiment corporel est un acte fait par un parent ou un représentant légal qui cause une douleur délibérée à un enfant.

Même si le châtiment corporel est encore légal aujourd'hui, il est vivement déconseillé de frapper son enfant, et ceci pour de nombreuses raisons. Tout d'abord, les parents sont les modèles de leurs enfants. Les parents qui frappent leurs enfants leur démontrent que c'est une chose normale au sein de la société. Deuxièmement, cela peut entraîner un stress émotionnel et des problèmes physiques à l'avenir.

Que pensez-vous du fait de gifler les enfants ? Est-ce une part nécessaire de la discipline ou est-ce que cela devrait être considéré comme de la violence physique ?