"La vie m'a donné une seconde chance". Pourquoi Oprah ne regrette pas d’avoir perdu son enfant à l'âge de 14 ans

Oprah Winfrey fait partie de ces femmes courageuses qui refusent de culpabiliser de ne pas avoir d’enfants. Alors qu’un grand nombre de personne ont tendance à juger une femme sans enfant, la légendaire présentatrice n’en a que faire, ayant largement de quoi impressionner de par sa carrière et son chemin de vie.

À LIRE AUSSI : Oprah Winfrey est une grande sentimentale : l'amour entre Meghan et Harry, elle y croit !

Oprah déclare à propos de choisir une vie sans enfant :

Lorsque les gens insistaient pour que je me marie et que je fonde une famille, je savais pour ma part que je ne regretterai jamais de pas prendre ce chemin car je me sens déjà comme la mère des enfants du monde entier.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Публикация от TrendE. (@trendenews)

Ce que peu de gens savent, c’est que malgré son discours assuré sur sa vie sans enfants, Oprah a été mère durant une courte période à la tournure tragique. 

Le terrible secret d'Oprah

Oprah n’avait que 14 ans lorsqu’elle est tombée en enceinte des suites d’abus sexuels répétés. Elle avait d’abord décidé d’emporter ce secret avec elle dans la tombe, jusqu’à ce que l’un de ses proches ne vende cette histoire au début des années 90. Oprah a alors choisi de se confesser :

Ma famille et mes amis les plus proches étaient les seuls à savoir. Il était indispensable que je me sente suffisamment en confiance avant de pouvoir raconter à quiconque mon passé difficile : les années d’abus sexuel, de 10 ans à 14 ans et la promiscuité qui en a découlé durant mon adolescence, et, enfin, ma grossesse à l’âge de 14 ans.  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Публикация от FabWoman (@fabwomanonline)

Oprah vivait à l’époque dans la ville de Nashville avec son père, auquel elle s’est refusé de divulguer son secret car elle croyait alors qu’il n’y avait rien de plus honteux pour un parent qu’une fille avec un enfant illégitime. Elle ne lui a rien dit jusqu’à la naissance de son enfant, décédé à l’hôpital avant même qu’elle ne puisse le ramener chez elle.

À LIRE AUSSI : Avant de connaître le succès, ces 10 célébrités ont été rejetées à plusieurs reprises, et parfois pour des raisons complètement absurdes

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Публикация от Ci Santana (@keepituptv)

Oprah a finalement décidé d’interpréter la mort de son enfant comme un signe pour elle de transformer sa vie et de reprendre ses études. Elle a déclaré, à propos de cette époque tragique :

Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais faire de ma vie. Vous concevez un enfant hors-mariage et tout le reste est fini. Quand le bébé est mort – et il n’a jamais été ramené de l’hôpital à chez moi – quand il est mort, j’ai su que la vie me donnait une seconde chance. 

Seule Oprah est capable de retourner un évènement aussi dévastateur et d'y puiser le désir d’accomplir de grandes choses. Sa force de caractère est impressionnante !

Comment se relever de la mort d'un enfant ?

Nous n’avons pas tous la même force qu’Oprah, et de nombreuses personnes peuvent se trouver terriblement affectées par la perte de leur enfant. Les sentiments de colère, de culpabilité ou d’impuissance sont parfaitement naturels. Dans de telles circonstances, laissez aller vos émotions et n’hésitez pas à exprimer vos besoins à ceux qui vous entourent. Ne vous coupez pas du monde et acceptez l’aide offerte par tous les gens prêts à vous soutenir.

"La vie m'a donné une seconde chance". Pourquoi Oprah ne regrette pas d’avoir perdu son enfant à l'âge de 14 ansPhotographee.eu / Shutterstock.com

De plus, ne vous interdisez pas d’être heureux à nouveau. Il est essentiel de pouvoir aller de l’avant et de chérir les éléments les plus positifs de votre vie.

À LIRE AUSSI : Robert Redford, la terrible perte de son premier enfant et les nombreuses tragédies qui hantent sa mémoire