Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que lui

La déficience focale fémorale proximale (DFFP) est une anomalie congénitale qui fait qu'une personne n’a pas d’os de la hanche ni de fémurs proximaux. Par conséquent, ses jambes sont plus courtes et sa capacité de marcher est gravement compromise.

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiSebastian Kaulitzki / Shutterstock.com

À LIRE AUSSI: L'incroyable pouvoir de l'amour peut tout guérir, et l'histoire de ce couple aux besoins spéciaux le prouve

C'est une maladie extrêmement rare qui survient dans 1 à 2 cas sur 100 000 naissances viables. L'amputation est possible pour les personnes vivant avec cette maladie, mais la plupart des cas diffèrent les uns des autres, cette option ne convient donc pas à tout le monde.

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiARLOU_ANDREI / Shutterstock.com

Une des rares personnes atteintes de DFFP nous prouve aujourd’hui qu’il est possible, avec cette maladie, de profiter de la vie et même de trouver l’amour.

L'amour et l'inspiration passent au-dessus de tout

Nathan Hrdlicka est né avec une DFFP de type D. Avec de la persévérance, il a réussi à marcher et il effectue seul les tâches quotidiennes qui le rendent relativement indépendant. Selon Nathan :

Il n'y a que 25 personnes dans le monde avec un grade D. Aussi loin que je me souvienne, je suis le seul à savoir comment marcher.

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiBarcroft TV / YouTube

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiBarcroft TV / YouTube

Malgré leur grande différence de taille, Nathan, 34 ans, vit avec sa petite amie, Chelsee Stuart depuis très longtemps. Avec ses 137 centimètres,  Hrdlicka est presque 30 centimètres plus petit que Chelsee, mais, pour le couple, ce n'est pas un problème.

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiBarcroft TV / YouTube

À LIRE AUSSI: Un amour sans barrières : le premier couple trisomique marié a fêté son 23e anniversaire de mariage

Stuart se souvient à quel point elle a dû s’adapter à la maladie de son petit ami :

Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, j’ai pensé que la différence de taille aller poser un problème, car c’était la première fois que j’étais avec un homme plus petit que moi. Il nous a fallu beaucoup de temps pour vraiment savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, mais aujourd’hui, tout est normal pour nous.

Nathan et Chelsee dirigent ensemble une petite entreprise de bijoux, car Hrdlicka ne peut pas supporter un travail régulier. Bien qu'il sache marcher, ça l’épuise et au bout d'un moment, cela devient douloureux pour lui.

Malgré ses contraintes, Nathan travaille dur pour mener une vie bien remplie et Chelsee l'adore pour son courage :

Avoir Nathan tout le temps à mes côtés, c'est comme si j’avais le plus grand professeur que je puisse avoir dans la vie. En étant simplement lui, il m'inspire vraiment et me montre que je peux faire tout ce que j’ai envie de faire.

Un homme né sans cuisses a trouvé l'amour chez une jolie femme trente centimètres plus grande que luiBarcroft TV / YouTube

Nathan est vraiment une inspiration et nous admirons son esprit incroyable !

Un autre couple qui a défié la différence de taille

Avec ses 81 centimètres seulement dus à une Ostéogenèse Imparfaite, une anomalie congénitale qui entraîne des os fragiles et une croissance retardée, Amanda Fyfe est devenue la plus petite mariée au monde.

Fyfe, 31 ans, ne s’imaginait même pas trouver l'amour avant de trouver son âme sœur, Steven. Contre toute attente, ces deux-là sont tombés amoureux et se sont mariés lors d'une magnifique cérémonie.

Amanda est vraiment très heureuse et n'arrive pas à croire qu’elle a la chance d'avoir trouvé Steven. Comme Fyfe l'a dit au Mirror :

C’est peut-être ringard à dire, mais je suis vraiment au Paradis avec Steven. Quand j'étais plus jeune, j'avais tellement peur de ne pas trouver un petit ami à cause de ma taille. Mais tous mes rêves se sont réalisés et j’ai rencontré l’homme parfait. Il ne s’est jamais soucié de ma taille et il m'aime comme je suis.

Ces histoires montrent que rien ne peut arrêter un amour véritable !

À LIRE AUSSI: Les plus petits mariés du monde nous prouvent qu'en amour, la taille n'a aucune importance