« C’est facile de l'ignorer ». Une femme apprend accidentellement qu’elle a le cancer en allant sur Facebook

Surfer sur les réseaux sociaux apparaît souvent comme une complète perte de temps. Pourtant, il est parfois possible d’y découvrir des informations essentielles et jusque vitales, comme dans le cas de Laura Everley.

L’histoire de Laura

Un jour, alors qu’elle surfait sur Facebook sans but précis, un post de l’une de ses amies a attiré son attention ; un post listant les symptômes du cancer des ovaires.

Dans son témoignage pour l’association Target Ovarian Cancer, la jeune femme a réalisé qu’elle présentait chacun des symptômes de cette liste. Elle a alors contacté son médecin afin de programmer un rendez-vous. Un peu plus tard, un kyste découvert sur l’un de ses ovaires a été retiré et envoyé à un laboratoire d’analyses. 

À LIRE AUSSI : Une femme souffrant d'un cancer avancé des ovaires révèle un symptôme subtil de la maladie qu'elle ignorait

En octobre 2014, l’hôpital d’East Surrey a contacté Laura pour lui demander de se rendre sur place. Durant la consultation, il lui a été annoncé qu’elle souffrait d’un cas de carcinome ovarien, une forme de cancer de l’ovaire.

A l’écoute de la nouvelle, la jeune femme a fondu en larmes et a immédiatement appelé son mari, Mark. Il lui était impossible d’attendre plus longtemps pour lui confier la terrible nouvelle, bien trop pesante pour qu’elle puisse la supporter seule. Il lui a également fallu en parler à son fils de 5 ans, Harry, encore bien trop jeune pour réellement comprendre ce que tout cela signifiait vraiment.

Suite au diagnostic, Laura se trouvait face à deux options : se faire simplement retirer l’ovaire toucher ou bien ajouter à cette intervention une hystérectomie totale, laquelle consiste en une ablation complète de l’utérus. Elle a opté pour la seconde option, en plus de suivre une chimiothérapie.

Dans le récit de son expérience, Laura explique combien elle a eu de la chance d’avoir pu être diagnostiquée à temps et elle encourage vivement les femmes à se faire examiner, même lorsqu'elles ne sont pas certaines d'avoir un réel problème:

Il est facile d’ignorer les symptômes et de les associer à une autre cause, mais c'est un risque bien trop lourd à prendre. Ces symptômes sont assez flous et peuvent être dûs à beaucoup d’autres choses. Je pense que c’est cette incertitude qui amène un grand nombre de femmes à retarder leur visite chez le médecin.

Dans mon cas, tous les symptômes étaient présents, mais certaines personnes ne peuvent en présenter qu’un ou deux. Ce que je cherche à expliquer ici aux autres femmes, c’est qu’il n’est pas nécessaire de présenter chacun des symptômes listés pour souffrir d’un cancer des ovaires.

À LIRE AUSSI : Les poils sur le menton et sur la moustache sont l'un des 3 symptômes les plus communs du SOPK (le syndrome des ovaires polykystiques)

Le cancer des ovaires est-il commun et quels en sont les symptômes ?

Ce type de cancer s’avère très commun. Chaque année, environ 4 400 femmes sont touchées par la maladie et 7 300 personnes sont diagnostiquées chaque année au Royaume-Uni. Malgré sa fréquence, beaucoup de femmes n’en savent que très peu sur ce cancer.

Il arrive que le cancer des ovaires ne provoque aucun symptôme jusqu’à ce qu’il ne commence à se propager. Lorsque les symptômes sont présents, les plus courants sont les suivants :

  • Sensation de lourdeur dans l’abdomen ;
  • douleurs dans l’abdomen et le bassin ;
  • une rapide sensation de satiété en mangeant ;
  • un besoin d’uriner fréquent et/ou urgent.

« C’est facile de l'ignorer ». Une femme apprend accidentellement qu’elle a le cancer en allant sur FacebookOrawan Pattarawimonchai / Shutterstock.com

Other symptoms of the disease may include the following:

  • Fatigue constante ;
  • perturbation du bon fonctionnement de l’estomac ;
  • douleurs dans le dos ;
  • douleurs durant les rapports ;
  • constipation ;
  • altération du cycle menstruel (saignements importants ou irréguliers) ;
  • gonflement de l’abdomen et perte de poids.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, prenez rendez-vous avec votre médecin.

À LIRE AUSSI : Kathy Bates a survécu à un cancer des ovaires et du sein, mais elle doit maintenant en affronter les complications


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.