"Une coupe de cheveux ratée m'a sauvé la vie" : cet homme de 21 ans ne remerciera jamais

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

"Une coupe de cheveux ratée m'a sauvé la vie" : cet homme de 21 ans ne remerciera jamais assez son coiffeur !

Date October 10, 2018 13:37

Un homme de 21 ans a appris qu'il avait un cancer de la peau grâce à une coupe de cheveux ratée

Cameron Quigley, un jeune homme de 21 ans originaire de Sunderland, a été désemparé lorsque son nouveau coiffeur a raté sa coupe de cheveux. Mais il admet que cette coupe ratée lui a finalement sauvé la vie.

Lors d’une interview avec le Sunderland Echo, le jeune homme dit :

On peut dire qu'une mauvaise coupe de cheveux m'a sauvé la vie.

Qui sait combien de temps cela aurait pris avant que quelqu'un ne détecte ce mélanome si j’avais eu ma coupe de cheveux habituelle ?

À LIRE AUSSI: Cancer de la peau : 5 facteurs de risque à connaître absolument

La coupe de cheveux a révélé une tache sur le cuir chevelu de Cameron. Tache, qui jusqu’alors, avait été totalement imperceptible. Cameron avait bien remarqué ce naevus mais ne s'en était jamais vraiment inquiété. Heureusement, ses parents et sa petite amie l'ont persuadé d'aller voir son médecin généraliste au bout de deux semaines.

Le médecin de Cameron a retiré l’excroissance et l'a envoyée pour analyses. Deux semaines plus tard, il a été confirmé qu'il s'agissait bien d'un mélanome.

Bien que le mélanome puisse toucher des personnes de tous âges, il n'est pas très fréquent de le rencontrer chez de jeunes adultes. En s’exprimant au Sunderland Echo, Cameron a admis être un fan des cabines de bronzage et ne pas utiliser de protection solaire appropriée. Cela augmente considérablement les risques. Le jeune homme a juré d'abandonner définitivement les cabines de bronzage et de se mettre sérieusement à utiliser de la crème solaire.

Pour aider d’autres à en savoir davantage sur ce cancer très commun et souvent mortel qu'il a eu la chance de découvrir très tôt, Cameron s'est impliqué dans MelanomaMe, un groupe de soutien local contre le cancer. Il a dit :

À MelanomaMe on m'a offert un soutien quotidien alors que ma famille avait déjà beaucoup à supporter lorsque j'étais déprimé et avait besoin de prendre tant de rendez-vous différents.

Ils ont tous été merveilleux et j'espère simplement pouvoir aider d'autres personnes à ne pas vivre ce que j'ai vécu

À LIRE AUSSI: 7 symptômes de cancer de la peau pas évidents à détecter

Qu'est-ce que le mélanome et comment reconnaître un grain de beauté qui pourrait être cancéreux ?

Le mélanome est un type de cancer de la peau qui commence dans les cellules productrices de pigment appelées mélanocytes. Il peut apparaître n'importe où sur la peau, même sur des zones qui ne sont généralement pas exposées au soleil.

Selon le National Cancer Institute, le mélanome de la peau est le cinquième cancer le plus fréquent aux États-Unis.

Pour reconnaître un mélanome, il faut savoir ce que vous cherchez. Les mélanomes ne ressemblent pas à des grains de beauté ordinaires. Celui que Cameron Quigley a eu, peut servir de bon exemple de ce à quoi les mélanomes peuvent ressembler, car il avait les caractéristiques typiques de ce type de cancer.

Selon la clinique Mayo, un grain de beauté est plus susceptible d'être cancéreux si il présente les caractéristiques suivantes :

  • Asymétrie – une moitié du grain de beauté est différente de l'autre moitié ;
  • Bords irréguliers – les mélanomes ont tendance à avoir des bordures de forme irrégulière ;
  • Couleur – un seul point peut avoir plusieurs couleurs différentes (le plus souvent, marron ou noir) ou des nuances d'une même couleur ;
  • Diametre – une croissance supérieure à 6 mm (1/4 pouce) de diamètre devrait être une source de préoccupation ;
  • Evolution – les mélanomes peuvent changer de forme, de taille et de couleur avec le temps.

Andrey_Popov / Shutterstock.com

Si vous remarquez un grain de beauté qui répond à ces critères, consultez votre médecin dès que possible.

À LIRE AUSSI: Melanie Griffith partage une photo de son combat contre son cancer de la peau


Cet article n'est publié qu'à titre informatif. Ne vous auto-diagnostiquez pas et ne faites pas d’automédication. Dans tous les cas, consultez un professionnel de la santé avant d'utiliser toute information présentée dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et n'assume aucune responsabilité pour tout dommage pouvant résulter de l'utilisation des informations fournies dans l'article.