Pourquoi avoir un gros fessier n'est pas une mauvaise chose ? Voici 6 faits surprenants à propos de nos fesses

Peu importe que vous choisissiez de le voir ou non, d'un point de vue esthétique ou médical, le fessier est important pour tout un chacun. Les muscles fessiers sont ce qui nous aide, humains, à nous tenir debout, à marcher ou à courir sur nos deux pieds. C'est une partie importante de notre corps qui nécessite un exercice régulier, non seulement pour en maintenir la forme, mais aussi pour maintenir sa fonction.

Nous allons énumérer6 faits curieux sur cette partie du corps qui est souvent au centre de toutes les attentions.

À LIRE AUSSI: 6 facteurs qui réduisent la fertilité des femmes

6 faits importants sur les fesses

Voici quelques faits intéressants sur le postérieur :

1. Vos fessiers sont l'un des muscles les plus importants et les plus puissants de votre corps.

Votre postérieur encore appelé muscles fessiers, est un groupe musculaire majeur composé de trois muscles de chaque côté : le gluteus maximus, le gluteus medius et le gluteus minimus. Ces muscles sont responsables de la position et du mouvement de vos hanches et de vos cuisses. Exercez cet ensemble de muscles régulièrement et vous brûlerez des calories.

2. De plus grosses fesses peuvent réduire les risques de maladie cardiaque et d'autres problèmes de santé.

Avoir une silhouette en forme de poire (plus gros fessier, mais une taille plus fine) est préférable à une forme en forme de pomme (accumulant la plupart des kilos en trop autour de la taille). En effet, la graisse qui repose principalement sur les muscles du bas du corps pourrait réduire le risque de maladie cardiaque, de diabète et d’autres problèmes de santé, contrairement à la graisse autour de la taille.

3. La chirurgie pour améliorer les fesses devient populaire.

En 2016, 4 251 Américains ont subi une opération de lifting des fesses et 2 999 personnes ont reçu des implants, selon le rapport 2016 de la Société américaine des chirurgiens plasticiens. Cela signifie que le nombre de personnes ayant subi une intervention chirurgicale pour améliorer leurs fesses est en augmentation car en 2012, les chiffres étaient de 2 681 liftings et de 746 poses d'implants.

À LIRE AUSSI: Découvrez 6 mythes sur l’affaissement de la poitrine et les recommandations à suivre dès sa jeunesse

4. Des muscles fessiers faibles peuvent entraîner des problèmes de dos.

Si vous ne travaillez pas vos muscles fessiers, vos risques de blessure au dos peuvent augmenter. De solides muscles des fesses peuvent vous aider à maintenir une démarche et une posture normales, tandis que les fessiers faibles peuvent entraîner des maux de dos avec le temps.

5. La sciatique peut résulter de la compression du nerf sciatique au niveau des fesses.

Les nerfs sciatiques sont deux longs nerfs qui vont du bas du dos aux jambes. Si le nerf est comprimé dans la région du fessier, on parle alors de syndrome piriforme. A ce moment, vous ressentirez une douleur dans une fesse, qui se prolonge jusque dans la jambe.

6. Le fessier n'est pas la première chose que la plupart des hommes remarquent chez les femmes.

Women's Health Magazine cite une enquête menée auprès d’hommes britanniques, et elle a montré que les yeux étaient la caractéristique la plus courante des femmes à laquelle ils prêtaient attention au début. Le fessier n'occupant que la huitième place.

Vous voyez, le romantisme n'est pas totalement mort !

Source: Mental Floss, Women's Health Magazine, Medical Daily

À LIRE AUSSI: Soulager la douleur sciatique : voici quelques exercices et étirements proposés par un kinésithérapeute


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.