C'en est fini du relâchement cutané : plusieurs façons de se débarrasser du "cou de di

C'en est fini du relâchement cutané : plusieurs façons de se débarrasser du "cou de dinde"

Santé et bien-être

May 30, 2018 15:35 By Fabiosa

De nombreuses femmes ont ce que l'on appelle un cou de dinde, c'est-à-dire de la peau ridée et flasque sous le menton qui peut apparaître à cause du processus de vieillissement. Un tel relâchement cutané sur le cou est dû au fait des muscles du cou qui s'affaiblissent et à la peau qui perd sa capacité à rester ferme.

TristanBM / Shutterstock.com

Les façons de se débarrasser du cou de dinde

Si vous lisez cet article, c'est que vous vous demandez probablement comment vous débarrasser de ce problème gênant. Bien entendu, le cou de dinde nous rappelle de façon désagréable que nous ne rajeunissons pas. Cependant, vous n'avez pas forcément à le tolérer. Il y a des choses à faire pour traiter le relâchement cutané.

Produits de beauté

Étonnamment, les crèmes anti-âge peuvent en fait être très utiles pour ralentir le processus de vieillissement. Des études montrent que les crèmes qui contiennent du N-acétyl glucosamine peuvent raffermir et lisser votre peau, réduisant par conséquent l'effet de peau flasque. Statistiquement, 94% des femmes qui ont utilisé cette crème deux fois par jour ont amélioré l'apparence de leur cou. La prochaine fois que vous recherchez une telle crème, regardez si elle contient du N-acétyl glucosamine. Ce produit chimique est présent dans de nombreux produits anti-âge.

PhotoMediaGroup / Shutterstock.com

De plus, les crèmes qui contiennent de la trétinine, de la vitamine C et de l'acide glycolique réduisent efficacement les rides qui ne sont pas transformées en cou de dinde.

Chrirugies

Le traitement chirurgical est de loin la méthode la plus rapide et la plus onéreuse de gérer le cou de dinde. Sans mentionner le fait que toute opération peut être dangereuse pour votre santé.

1. Lifting du cou hyo

D'après certaines études, une des façons les plus prometteuses de traiter le relâchement cutané au niveau du cou est le lifting du cou hyo. Cette procédure peut renforcer et lisser la peau du cou.

Romolo Tavani / Shutterstock.com

2. Opération TMS

Cette procédure est l'une des chirugies les moins invasives. Cette méthode rajeunit votre cou en utilisant des fils  comme tendeur de peau. Malheureusement, elle peut aussi laisser de petites cicatrices sur la peau.

3. Laser pour resserrer les pores

Une technique non invasive qui utilise un laser médical pour chauffer et tendre votre peau. Généralement, des traitements répétés pendant quatre à six mois sont nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant. Le gros avantage est qu'il n'y a pas de temps de guérison nécessaire après l'opération.

4. Plastie en Z

Autrefois appelée cervicoplastie, la plastie en Z est une opération invasive qui implique l'excision de l'excès de peau sur votre cou. Même si les résultats sont garantis, cette procédure laisse une grosse cicatrice.

Exercices

Il y a de nombreux exercices à faire pour vous aider à prévenir le développement du cou de dinde ou à le diminuer. La plupart d'entre eux ont pour objectif de renforcer les muscles de votre cou.

De plus, il y a une bonne façon d'avoir des muscles du cou forts, que vous faites déjà au quotidien. Cependant, en raison d'un manque de conscience, vous n'avez jamais prêté attention à ce procédé. Si vous voulez prévenir le cou de dinde, mâchez plus soigneusement et plus souvent. Vous pouvez même faire cet exercice tout au long de votre journée sans forcément manger quelque chose.

Il est toutefois recommandé de consulter un médecin avant de commencer tout exercice. Attention : les exercices peuvent affecter vos nerfs et votre colonne vertébrale. Il est très dangereux de les pratiquer sans demander conseil auparavant.

                                                                               Source : ConsumerHealthDigest, HealthLine, LiveStrong, Express


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.