Les signes d'un taux faible ou élevé de testostérone chez les femmes

ART DE VIVRE ET COMMUNAUTÉ

Les signes d'un taux faible ou élevé de testostérone chez les femmes

Date May 30, 2018 15:35

Contrairement à la croyance populaire, en plus de l'œstrogène et de la progestérone, le corps d'une femme a aussi besoin de testostérone, l'hormone masculine. Il est à noter que dans des conditions normales, sa concentration chez les femmes est dix fois inférieure à celle d'un homme. Cependant, le niveau de cette hormone chez une femme n'est pas constant tout au long de sa vie. Il augmente de 5 à 7 fois après la puberté et continue d'augmenter jusqu'à l'âge de la ménopause. Après la ménopause, sa concentration baisse de près de 50%. Une augmentation du niveau de testostérone est également observée lors de la période ovulatoire et de la grossesse, quand cette hormone est produite par le corps de la future maman ainsi que celui du bébé.

Chez les femmes, la testostérone est produite par les organes suivants :

  • les ovaires ;
  • les glandes surrénales ;
  • le foie.

Le rôle de la testostérone dans le corps de la femme est difficile à estimer. Elle est nécessaire pour le bon fonctionnement de la plupart des organes et systèmes.

1. Fonction reproductive

Dans les follicules qui mûrissent, l'hormone sexuelle masculine produite par les ovaires se transforme en hormone féminine, l'œstrogène, qui stimule la libération pré-ovulatoire d'hormone lutéinisante.

2. Fonction hématopoïétique

La testostérone active des procédés de production d'érythrocite dans la moelle osseuse.

3. Système muscolo-squelettique

L'hormone masculine régule la densité et la croissance osseuse. Une diminution de son niveau entraîne l'ostéoporose. La testostérone stimule aussi la croissance de tissu musculaire. C'est pour cette raison qu'avec l'âge, les muscles deviennent plus mous et qu'il est bien plus difficile de prendre de la masse musculaire.

4. Libido

Un niveau de testostérone accru lors de la période pré-ovulatoire explique la forte libido des femmes. À l'âge post-ménopausique, quand la production d'hormones diminue, le désir sexuel est grandement diminué.

5. Fonction cérébrale

La testostérone a un effet positif sur la fonction cérébrale, la mémoire et l'humeur. Son manque cause souvent la dépression, tandis qu'un niveau particulièrement élevé peut entraîner des crises de colères inexpliquées.

Au cours des fluctuations physiologiques, sa concentration accrue contribue à un boost de confiance et de détermination.

6. Fonctionnement des glandes cutanées

Les hormones sexuelles mâles stimulent le fonctionnement des glandes sébacées et sudoripares. C'est pour cela que lors de la seconde phase du cycle menstruel, en particulier lors des derniers jours, la peau devient plus sensible et plus encline aux éruptions cutanées.

7. Effet sur la pousse des cheveux

La testostérone promeut la pousse des cheveux. C'est en particulier visible durant la grossesse. Sa production accrue par les organismes de la maman et du bébé contribue à une densité et à une élasticité inhabituelles des cheveux de la maman.

En plus des effets positifs sur la santé des femmes, la testostérone a aussi des effets négatifs. Les plus courants sont :

  • irrégularités menstruelles ;
  • acné ;
  • hypertrichose (augmentation des poils corporels) ;
  • ablactation après l'accouchement ;
  • troubles du sommeil ;
  • infertilité ;
  • dépression.

Si les raisons de faire un test de niveau de testostérone ne sont pas évidentes, vous n'avez alors pas à vous alarmer. Il est recommandé de faire ce test lors des 2-5 jours du cycle menstruel de 28 jours ou lors des 4-7 jours si le cycle dure plus longtemps.

Vous devez exclure les activités physiques intenses et les rapports sexuels pendant 2-3 jours avant le test. Et évitez de fumer ou de boire de l'alcool au moins une heure avant. Le meilleur moment de faire ce test est le matin quand vous avez l'estomac vide. Si la journée d'avant a été particulièrement stressante, il est recommandé de repousser la procédure, car dans de telles situations, le niveau de testostérone augmente, ce qui peut fausser le résultat du test.

Les symptômes d'un niveau excessif de testostérone, qui sont à ne pas ignorer, incluent les suivants :

  • timbre de voix diminué ;
  • agressivité ;
  • augmentation de la pilosité corporelle ;
  • augmentation de la production de graisse cutanée ;
  • acné ;
  • atrophie des glandes mammaires ;
  • cessation du cycle menstruel.

Un niveau excessif de testostérone est lié à des maladies gynécologiques, à des problèmes de conception, à des complications de la grossesse et à l'infertilité. Le premier signe est une peau et des cheveux plus huileux sans pour autant prendre de poids. Un manque de l'hormone sexuelle masculine n'est pas moins dangereux, car il peut entraîner le développement de fibromes utérins, d'endométriose, d'ostéoporose et même du cancer du sein.

Un bon fonctionnement du système endocrinien est un facteur important de bonne santé, en particulier en ce qui concerne les femmes. Nous vous prions de ne pas ignorer les signes de déséquilibre hormonal et de contacter immédiatement des professionnels spécialisés qui pourront diagnostiquer le problème et vous prescrire un traitement adapté.

Source : Lilit Nasibian, an obstetrician-gynaecologist


Cet article n'est donné qu'à titre informatif. N'ayez pas recours à l'automédication et, quel que soit le cas, consultez un prestataire de santé certifié avant d'utiliser les informations présentées dans cet article. Le comité de rédaction ne garantit aucun résultat et ne se tient pas responsable des maux ou autres conséquences résultant de l'utilisation des informations fournies dans cet article.